Les conservateurs triomphent aux législatives en Pologne

Un couple polonais vote dans un villade de Przecieszyn Source: Reuters
Un couple polonais vote dans un villade de Przecieszyn

Le parti du frère de l’ancien président Kaczyński, Droit et Justice, a largement devancé ses rivaux libéraux, actuellement au pouvoir au Parlement, d’après les dernières projections de l’institut Ipsos.

L’actuelle Premier ministre Ewa Kopacz, du parti libéral centriste Plateforme civique (Platforma Obywatelska, PO), devra probablement bientôt céder sa place à sa rivale Beata Szydlo, candidate à ce poste pour le parti conservateur Droit et Justice (Prawo i Sprawiedliwosc, PiS). Selon l’enquête réalisée à la sortie des urnes pour les chaînes centrales polonaises, le PiS remporterait 232 sièges sur 460 au parlement, une majorité absolue qui lui permettrait de gouverner seul sans former une coalition. Le PO en obtiendrait quant à lui que 137.

En savoir plus : Et si les futures élections en Pologne ébranlaient un peu plus l’Europe

Un troisième parti devrait faire son entrée dans le parlement pour la première fois. Il s’agit du mouvement antisystème Kukiz'15 (42 sièges), parti fondé en mai 2015 par le rockeur punk Paweł Kukiz, après que ce dernier est arrivé troisième à la présidentielle, en recueillant 21% des suffrages, à la surprise générale. Malgré l’absence de programme clairement établi, l’ex-chanteur se pose en défenseur des droits des jeunes, chez qui il bénéficie d’une popularité indéniable, ainsi que de la famille traditionnelle, et se prononce résolument contre l’immigration.

Deux autres mouvements auraient également pu franchir le seuil de 5% des suffrages nécessaires pour accéder au parlement, le parti Nowoczesna (Moderne) de l'économiste libéral Ryszard Petru (30 sièges), et enfin le parti paysan PSL, allié actuel des libéraux.

En savoir plus : Présidentielles polonaises, le candidat sortant Komorowski battu par l'eurosceptique Andrzej Duda

Dirigé par Jarosław Kaczyński, le frère de l’ancien président Lech Kaczyński, le nouveau parti gouvernant Droit et Justice mise notamment sur un programme nettement plus eurosceptique que celui du PO. Le PiS se prononce contre l’adhésion prochaine de la Pologne à la zone euro, et joue ainsi sur les tendances anti-immigration et anti-Europe qui hantent l’opinion publique polonaise.

Favoris des élections législatives en Pologne

Les résultats de l’élection seront annoncées officiellement par la Commission électorale polonaise mardi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales