Présidentielles polonaises : le candidat sortant Komorowski battu par l'eurosceptique Andrzej Duda

Andrzej Duda interrogé par les journalistes suite à l'annonce de sa victoire aux présidentielles Source: Reuters
Andrzej Duda interrogé par les journalistes suite à l'annonce de sa victoire aux présidentielles

Le candidat conservateur Andrzej Duda sort victorieux des élections présidentielles en Pologne, le président sortant Bronislaw Komorowski est battu au second tour.

Suite à la publication des résultats des sondages à la sortie des urnes, Komorowski a reconnu sa défaite devant son rival et l’a félicité de sa victoire.

Selon les résultats officiels publiés plus tard dans la journée, l'eurosceptique Duda a obtenu 52% des voix, devançant Komorowski de 4% (48% des voix).

Le dénouement est survenu à l'issue du deuxième tour des présidentielles, le premier ayant eu lieu le 10 mai : aucun de 11 candidats n’avait alors obtenu plus de 50% des suffrages. Le candidat du parti conservateur d’opposition Droit et justice Andrzej Duda avait alors recueilli 34.76% des voix, son rival du parti au pouvoir Plateforme civique Bronislaw Komorowski arrivant juste derrière avec un score de 33,77%.

Pendant sa campagne, Duda, un eurosceptique modéré, a souligné que la Pologne doit limiter sa participation financière dans l’Union européenne. Il a également promis d’organiser un référendum sur une éventuelle sortie de l’Union, si les citoyens le demandent.

«Ceux qui ont voté pour moi ont voulu des changements», a déclaré Duda suite à l’annonce de sa victoire.

Le président sortant Bronislaw Komorowski se prononce pour une coopération plus étroite avec l’UE et l’OTAN qui est, selon lui, la seule façon de faire face aux «menaces du monde moderne».

Le parti de Komorowski «Plateforme civique» était au pouvoir depuis huit ans. Malgré la bonne croissance économique affichée par le pays pendant cette période, de nombreux citoyens estiment que la politique du parti a abouti surtout à la montée des inégalités.

Dans le même temps, les partisans de Komorowski estiment que le renforcement des liens avec l’OTAN et l’UE aidera à ranimer le pays.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales