Bientôt un vaccin Moderna «pan-respiratoire» contre la grippe et le Covid-19 ?

Bientôt un vaccin Moderna «pan-respiratoire» contre la grippe et le Covid-19 ?© Dado RUVIC Source: Reuters
Des flacons du vaccin de Moderna, le 28 août 2021.
Suivez RT France surTelegram

L'entreprise de biotechnologies américaines a annoncé le développement d'un sérum combinant un rappel vaccinal contre le COVID-19 et une dose de vaccin contre la grippe.

Le 9 septembre, l'entreprise Moderna a annoncé qu'elle était en train de mettre au point un «bivaccin» actuellement en phase I de développement et mêlant un rappel contre le Covid-19 et un vaccin contre la grippe.

Le succès commercial du vaccin anti-Covid de Moderna utilisant la technologie de l'ARN messager lui a permis d'accumuler 15 milliards de dollars de cash, comme le rappellent Les Echos. Un trésor de guerre que l'entreprise située à Cambridge dans le Massachusetts souhaite réinvestir pour développer cette technologie. 

La population va garder en mémoire l'épidémie et sera beaucoup plus disposée à une vaccination récurrente

Stéphane Bancel, le PDG français de Moderna, s'est exprimé en ces termes, relayés par Les Echos et L'Indépendant : «Moderna n'est pas l'entreprise du vaccin contre le Covid-19. En tout cas, pas seulement.» «Nous pensons qu'il y a une très grande opportunité devant nous, si nous pouvions mettre sur le marché un rappel annuel pan-respiratoire hautement efficace», a-t-il détaillé lors d'une présentation aux investisseurs, avant d'expliquer «la population va garder en mémoire l'épidémie et sera beaucoup plus disposée à une vaccination récurrente».

Le marché du vaccin contre la grippe pourrait ainsi croître à hauteur de 5 ou 6 milliards de dollars. Une donnée qui n'a pas échappé aux marchés, l'action Moderna ayant pris 6% à la bourse de New York après les annonces de Stéphane Bancel, comme le rappelle le quotidien régional.

Le milliardaire français estime que d'autres virus pourraient faire l'objet d'un vaccin produit Moderna : le VRS (virus respiratoire syncytial), Zika, le VIH (Sida) ou encore le CMV (cytomégalovirus), le plus avancé de tous. L'entreprise envisage également des vaccins à visée thérapeutique contre le cancer, et des traitements dans le domaine cardiovasculaire ou celui des maladies rares, comme l'indiquent Les Echos. «Mon rôle est de faire grandir cette entreprise [...] basée sur les nouvelles technologies», résume Stéphane Bancel, qui compte entre autres sur le recours systématique à l'intelligence artificielle.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»