Canada : Justin Trudeau ciblé par des jets de gravier lors d'un déplacement électoral

- Avec AFP

Canada : Justin Trudeau ciblé par des jets de gravier lors d'un déplacement électoral© Carlos Osorio Source: Reuters
Vidéo
Justin Trudeau lors d'un déplacement électoral à London, au Canada, le 6 septembre 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le Premier ministre canadien a été visé par des jets de petites pierres durant un déplacement dans l'Ontario. Son début de campagne en vue d'un troisième mandat est chaotique, l'un de ses meetings ayant dû être annulé pour raisons de sécurité.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau, en campagne pour un troisième mandat, a essuyé lors d'un déplacement électoral le 6 septembre des jets de petites pierres de la part d'une foule de manifestants opposés aux mesures sanitaires.

L'incident s'est produit en fin de journée, au moment où le chef du Parti libéral sortait d'une microbrasserie à London, une ville au sud-ouest de Toronto dans la province de l'Ontario. D'après les images diffusées sur les télévisions, on voit ce qui ressemble à des graviers atteindre le Premier ministre sans le blesser. 

Le début de campagne est chaotique pour le leader libéral, poursuivi à chaque sortie par une foule de manifestants hostiles aux mesures sanitaires, notamment à l'instauration d'un passeport vaccinal dans plusieurs provinces, souhaité par le Premier ministre. Fin août, Justin Trudeau avait été contraint d'annuler un meeting électoral.

Trudeau en baisse dans les sondages

A la tête d'un gouvernement minoritaire depuis octobre 2019, Justin Trudeau rêve de retrouver la majorité à la chambre des Communes. Espérant surfer sur la campagne vaccinale, il a déclenché des élections mi-août. Mais depuis, il n'a cessé de baisser dans les sondages, qui le donnent désormais derrière les conservateurs emmenés par Erin O'Toole en termes d'intentions de vote. 

Ce dernier a d'ailleurs condamné «fermement» l'incident, estimant que «la violence politique [n'était] jamais justifiée». Tout comme le leader du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), qui a estimé que malgré «la colère», il n'était jamais «acceptable de jeter des pierres».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»