Dans l’œil du cyclone : un avion de recherche traverse l’ouragan, non sans se faire secouer (VIDEO)

© Joseph Diane Klippel / Facebook

Un avion s’est retrouvé vendredi au cœur de l’ouragan Patricia, le plus fort jamais observé, en passant plusieurs fois à travers son œil, comme le montre une vidéo filmée depuis la cabine, alors que la vitesse du vent atteignait 380 km/heure.

Pendant que l’ouragan Patricia se renforçait ce vendredi pour devenir la tempête la plus puissante de l’histoire, les chercheurs volaient en direction de son centre. Dans une vidéo publiée par Joseph Klippel, mécanicien navigant de la National Oceanic and Atmospheric Administration américaine, l’avion de cette organisation vole à travers l’œil de l’ouragan Patricia.

Le caméra installée dans la cabine tremble violemment alors qu’à l’extérieur, on ne voit que les nuages et la pluie. Les pilotes sont même jetés hors de leurs sièges lors d’un soubresaut particulièrement violent.

En savoir plus : L’ouragan Patricia, le plus important jamais observé, fond sur le Mexique (PHOTOS, VIDEO)

«Nous avons été secoués à un tel point que le clavier de notre directeur de vol est tombé de son poste, et toutes ses données ont été perdues», a raconté Joseph Klippel.

Le calme s’installe pourtant autour de l’avion pendant quelques brèves minutes alors qu’il traverse l’œil du cyclone, le ciel se découvrant de telle sorte qu’on pouvait voir la surface.

L’équipe a pourtant enregistré certains chiffres records lors de son vol épique, observant une pression de 879 millibars, la plus basse jamais enregistrée lors d’un ouragan.

This video of our 1st eye wall penetration into Hurricane Patrica. The 1st two minutes is the approach and actual eye wall penetration, the next 2 minutes is in the actual eye of the storm and the last minute is our entry into the other side of the eye wall.

Posted by Joseph Diane Klippel on 22 октября 2015 г.

L’ouragan Particia, qui s’est formée à des centaines de kilomètres de la côte mexicaine et a été initialement classé comme tempête tropicale, a gagné en intensité dans le courant de la journée de vendredi pour atteindre la catégorie 5, la plus élevée sur l’échelle de Saffir-Simpson. Plusieurs milliers de personnes ont été évacuées de la côte pacifique du Mexique en prévision de l’ouragan, qui s’est cependant essoufflé en atteignant la terre et n’a finalement pas causé de dégâts majeurs.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales