L’ouragan Patricia, le plus important jamais observé, fond sur le Mexique (PHOTOS, VIDEO)

L'ouragan Patricia vu de l'espace Source: Reuters
L'ouragan Patricia vu de l'espace

Des milliers de personnes ont été évacuées au Mexique alors que l’ouragan Patricia a atteint sa côte pacifique. La vitesse du vent atteignait 380 km/heure, alors que l’ouragan a été classé en 5ème catégorie.

Bien qu’il se trouvait à des centaines de kilomètres des côtes mexicaines vendredi matin, l’ouragan Patricia, classé initialement en catégorie 2, s’est renforcé en l’espace de quelques heures pour atteindre la catégorie 4, et a commencé à s’approcher des côtes.

Le soir du même jour, il a atteint la catégorie 5 sur l’échelle de Saffir-Simpson, équivalente au niveau de menace le plus élevé.

D’après le chef de la Commission nationale de l'eau Roberto Ramirez de la Parra, il s’agit de l’ouragan le plus important jamais enregistré. «De toute l’histoire de la planète, on n’a jamais connu d’ouragan avec des vents atteignant 325 km/heure», a-t-il déclaré, en ajoutant que des rafales dépassaient les 380 km/heure. L’œil du cyclone mesurait 10 kilomètres, les vagues qu’il a provoqué mesurant jusqu’à 4 mètres.

En prévision de la tempête, 50 000 habitants ont été évacués de la zone côtière. Environ 15 000 touristes ont été déplacés par les autorités de la ville de Puerto Vallarta, vers Guadalajara, capitale de l’Etat de Jalisco.

Tous les ports et écoles ont été fermés dans les zones affectés, tous les vols ont été annulés dans les aéroports de ces régions.

Les dommages que Patricia pourrait potentiellement infliger ont été qualifié de «catastrophiques» par le National Hurricane Center de Miami. Les vents seraient capables de «soulever un avion en l’air et le maintenir en vol», a noté quant à elle la porte-parole de l’Organisation météorologique mondiale Clare Nullis.

En s’approchant des terres, Patricia s'est quelque peu essouflée. Samedi, l’ouragan a été rétrogradé vers la catégorie 4, 2 puis 1, vers 9h GMT. Malgré les vents forts et de très fortes pluies qui se sont abattu sur les villes côtières, les dégâts infligés par le désastres sont «moins importants que normalement pour les ouragans d’une telle puissance», a annoncé le président mexicain Enrique Peña Nieto.

L’ouragan qui était classé avant le plus puissant de l’histoire des estimations et le typhon Haiyan, qui a fait 6 300 morts aux Philippines en novembre 2013, en anéantissant 90 % de la ville de Tacloban. Le vent atteignait alors la vitesse de 315 km à l’heure.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales