Le gouverneur d'un Etat australien refuse d'ouvrir ses frontières malgré les pressions de Canberra

Le gouverneur d'un Etat australien refuse d'ouvrir ses frontières malgré les pressions de Canberra© Trevor COLLENS Source: AFP
Le gouverneur d'Australie-Occidentale, Mark McGowan, le 3 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le gouverneur d'Australie-Occidentale s'est rebiffé contre le gouvernement qui souhaite rouvrir les frontières intérieures en fonction de la progression du taux de vaccination. Le trésorier fédéral a en outre menacé de ne plus verser d'aides.

Le gouverneur d'Australie-Occidentale, Mark McGowan, a accusé le 1er septembre le gouvernement australien de Scott Morrison d'être en «mission» pour introduire le coronavirus dans son Etat, rapporte The Guardian.

En cause : une proposition du procureur général fédéral, Michaelia Cash, qui voudrait que les frontières rouvrent au fur et à mesure que le taux de vaccination de la population augmente. «Je ne sais pas pourquoi le gouvernement fédéral fait cela… Qu'est-ce que ça cache ?», s'est interrogé Mark McGowan devant les journalistes.

Le trésorier fédéral, Josh Frydenberg, a également exercé une pression supplémentaire sur les Etats fédérés en les avertissants qu'ils ne devraient pas espérer une nouvelle aide financière s'ils ne parvenaient pas à mettre en œuvre le plan national de réouverture. Voulant siffler la fin de la stratégie zéro Covid en affirmant qu'il ne s'agissait plus d'une «étape positive pour assouplir les restrictions», Josh Frydenberg aurait demandé le 1er septembre aux Etats fédérés de respecter le plan de réouverture en quatre phases, toujours selon The Guardian.

Mark McGowan est néanmoins resté offensif. «Pourquoi sont-ils en mission pour amener Covid en Australie-Occidentale, pour infecter notre public ? Pour nous assurer de fermer certaines parties de l'économie ? Que nous perdons des emplois ? Que les gens tombent malades et que certains meurent ? N'ont-ils pas vu ce qui se passe en Nouvelle-Galles du Sud ?», a-t-il déclaré avec colère.

Le gouverneur d'Australie-Occidentale avait déjà conduit la Haute Cour à trancher un litige semblable en 2020 face à l'ancien député et homme d'affaires Clive Palmer. Celui-ci contestait la fermeture de la frontière de l'Australie-Occidentale au motif qu'une telle mesure aurait été inconstitutionnelle car entravant la liberté de commerce. Clive Palmer avait alors été soutenu par le gouvernement, mais la Haute Cour avait abondé dans le sens du gouverneur en reconnaissant que les restrictions étaient «efficaces dans une large mesure» pour réduire le risque de coronavirus.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»