La Russie met en place un pont aérien pour évacuer ses ressortissants d'Afghanistan

La Russie met en place un pont aérien pour évacuer ses ressortissants d'Afghanistan© Handout / LA MONCLOA Source: AFP
Des réfugiés sont évacués de l'aéroport international de Kaboul, le 18 août 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Moscou a mis en place un important pont aérien composé d'avions de transport militaires pour évacuer plus de 500 de ses ressortissants mais aussi ceux de pays de l'OTSC. Ce sont les premières évacuations d'Afghanistan organisées par la Russie.

La Russie a mis en place le 25 août un pont aérien pour évacuer quelque 500 ressortissants russes et «des Etats-membres de l’OTSC (Organisation du traité de sécurité collective qui comprend la Biélorussie, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan) et de l’Ukraine», a indiqué le ministère russe de la Défense dans un communiqué. Moscou s'est également dit disposé à évacuer des ressortissants d'autres pays.

«Un groupe d’aéronefs a été formé pour procéder à l’évacuation, composé de quatre avions de transport militaires qui ont été regroupés dans les plus brefs délais à l’aérodrome de la ville d’Oulianovsk», poursuit le communiqué.

Du matériel médical équipe les avions, précise le texte : «A bord de chaque avion de transport militaire russe se trouvent des équipes de médecins et d’infirmières militaires avec le matériel médical et les médicaments nécessaires pour fournir pendant le vol une assistance médicale et un soutien aux citoyens évacués, aux Russes comme à ceux d’autres pays.» Les appareils disposent également de couvertures et de réserves d'eau potable.

Auteur: RT France

Depuis la prise de contrôle du pays par les Taliban, la Russie a appelé à un «dialogue participatif» impliquant «toutes les forces principales». La Russie a maintenu ses représentations dans le pays, alors que les Occidentaux évacuaient dans le chaos.

Environ 1 000 Afghans ont reçu l'autorisation de l'ambassade de Russie de partir pour la Russie, a fait savoir le Centre de la diaspora afghane à l'agende de presse RIA Novosti. Parmi eux se trouvent des personnes avec des passeports ou des permis de séjour russes et des étudiants. Il s'agit des premières évacuations d'Afghanistan annoncées par la Russie. Vladimir Poutine s'était montré prudent sur les évacuation à mener, le président russe avait en effet exprimé ses craintes le 22 août, lors d'une réunion du parti au pouvoir Russie Unie, «que des terroristes réapparaissent [en Russie], déguisés en réfugiés».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»