Le chef de l'ONU appelle le monde à s'unir pour combattre «la menace terroriste» en Afghanistan

- Avec AFP

Le chef de l'ONU appelle le monde à s'unir pour combattre «la menace terroriste» en Afghanistan© JOSE JORDAN / STR Source: AFP
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres.
Suivez RT France surTelegram

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a appelé la communauté internationale à s'unir pour «supprimer la menace terroriste» en Afghanistan, après la prise de Kaboul par les Taliban.

«La communauté internationale doit s'unir pour s'assurer que l'Afghanistan ne soit jamais à nouveau utilisé comme une plateforme ou un refuge pour des organisations terroristes», a déclaré le 16 août le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité.

Auteur: RT France

Le secrétaire général de l'ONU a également appelé «le Conseil de sécurité et la communauté internationale dans son ensemble à faire front, à travailler ensemble et à agir ensemble, et à utiliser tous les outils à leur disposition pour supprimer la menace terroriste mondiale en Afghanistan et pour garantir que les droits humains fondamentaux soient respectés».

Antonio Guterres a aussi appelé «les Taliban et toutes les parties à respecter et à protéger le droit humanitaire international et les droits et libertés de toutes les personnes», se disant «particulièrement inquiet à cause de récits de violations croissantes des droits humains à l'encontre des femmes et des jeunes filles afghanes».

«Nous recevons des informations effrayantes faisant état de violations graves des droits humains dans tout le pays», a ajouté le secrétaire général depuis le siège de l'ONU à New York. «Les prochains jours seront cruciaux», a-t-il ajouté. «Le monde nous regarde. Nous ne devons ni ne pouvons abandonner la population en Afghanistan», a-t-il déclaré, alors que des milliers de personnes tentaient désespérément de fuir le pays à l'aéroport de Kaboul.

De son côté, le représentant permanent de la Russie aux Nations unies a déclaré au Conseil de sécurité qu'il était «inutile de paniquer» car «un bain de sang généralisé parmi les civils a été évité».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»