Italie, Grèce, Australie : les opposants aux mesures sanitaires battent le pavé

Italie, Grèce, Australie : les opposants aux mesures sanitaires battent le pavé© Filippo MONTEFORTE
images
Manifestation du 24 juillet à la piazza del Popolo à Rome contre la généralisation du pass sanitaire (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Face à la propagation mondiale du variant Delta, les restrictions sanitaires se multiplient à travers le monde, tout comme les manifestations. A l'instar de la France, l'Italie ou encore l'Australie ont été le théâtre d'importants rassemblements.

Si 161 000 personnes ont manifesté dans toute la France le 24 juillet d'après le ministère de l'Intérieur, la protestation contre la généralisation du pass sanitaire ou de la vaccination obligatoire contre le Covid-19 s'est cristallisée dans d'autres pays.

Au Royaume-Uni, ce sont ainsi plusieurs milliers de personnes qui se sont mobilisées à Londres, notamment à Trafalgar Square, et ce malgré la levée de la plupart des restrictions sanitaires le 19 juillet. Ce «rassemblement mondial pour la liberté» a également défilé devant le bureau de Boris Johnson au 10, Downing Street. Les participants ont notamment dénoncé la volonté du gouvernement de rendre la vaccination obligatoire dans certaines zones. A Manchester, des manifestants ont également défilé dans les rues.

La Grèce a également connu plusieurs mouvements de protestation contre la vaccination obligatoire. Selon Reuters, au moins 3 000 personnes se sont réunies à Athènes devant le Parlement grec. Des heurts ont par ailleurs éclaté en marge de cette manifestation entre forces de l'ordre et manifestants. Pour rappel, en Grèce la vaccination est obligatoire pour le personnel de santé mais aussi le personnel travaillant en maison de retraite.

L'Italie a également connu un mouvement de protestation similaire le 24 juillet : 3 000 personnes se sont rassemblées à Rome. Après plusieurs discours au mégaphone, les manifestants ont improvisé un cortège jusqu'au siège de la Rai au viale Mazzini pour protester contre la presse. Les villes de Turin ou encore Milan ont également été le théâtre de rassemblements contre la politique sanitaire du gouvernement.

Le green pass, ainsi qu'il est appelé en Italie, devrait entrer en vigueur le 6 août. Une autre manifestation, initiée par la Ligue, est attendue pour le 28 juillet. 

Hors de l’Europe, l'Australie a également connu le même jour des manifestations contre les restrictions sanitaires. Des milliers de personnes ont manifesté  à Sydney et Melbourne contre les mesures de confinement. Plusieurs personnes ont été arrêtées à Sydney après de violents affrontements avec la police. Selon The Guardian moins 57 personnes ont été inculpées pour les troubles. 

Des restrictions sanitaires vis-à-vis des personnes non-vaccinées pourraient entrer en application dans des pays comme l'Allemagne si le taux d'incidence continue d'augmenter. «Les personnes vaccinées auront certainement plus de liberté que les personnes non vaccinées», a déclaré Helge Braun, le chef de cabinet de la chancelière Angela Merkel, au journal Bild am Sonntag publié le 25 juillet.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»