La police allemande identifie 1 600 suspects d'un réseau de contenu pédopornographique et zoophile

La police allemande identifie 1 600 suspects d'un réseau de contenu pédopornographique et zoophile© Kacper Pempel Source: Reuters
Un homme devant un ordinateur portable le 13 mai 2017 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

Après avoir remonté depuis mars des conversations en ligne servant à partager des images et vidéos d'actes sexuels avec des enfants et des animaux, la police d'Amberg a expliqué avoir identifié 1 600 suspects, dont de nombreux mineurs.

A l'issue d'une enquête de cinq mois, la police allemande a annoncé le 23 juillet avoir identifié plus de 1 600 suspects d'abus sexuels sur mineurs ayant partagé en ligne des contenus pédopornographiques et zoophiles.

De nombreux suspects seraient eux-mêmes mineurs, selon le communiqué de la police d'Amberg, et viendraient essentiellement d'Allemagne, mais aussi des Etats-Unis, d'Autriche, de Suisse et de France. La police bavaroise a précisé que «deux procès à grande échelle» étaient en préparation avec les procureurs et que les suspects, y compris les mineurs, encourraient une peine de prison «d'au moins un an».

Les policiers ont démantelé ce réseau après être tombés sur une publicité en mars menant à des discussions en ligne contenant des vidéos et des images d'actes sexuels avec des enfants, des adolescents et des animaux. La police d'Amberg a déclaré qu'elle disposait ainsi de «plusieurs centaines de milliers» de pages d'informations sur les suspects, suffisamment pour tenir dans «21 grandes boîtes de déménagement».

«En plus des personnes ayant des tendances pédophiles, ce sont souvent des enfants et des jeunes qui envoient négligemment de tels contenus dans des discussions de groupe et s'exposent ainsi régulièrement à des poursuites. C'est pourquoi notre appel s'adresse particulièrement aux parents pour qu'ils sensibilisent leurs enfants à cette question», a expliqué le chef adjoint de la police d'Amberg Peter Krämer.

Un réseau de 400 000 membres démantelé en Allemagne en mai

La police judiciaire allemande avait déjà annoncé le 3 mai avoir démantelé un important réseau de pédopornographie de «plus de 400 000 membres» qui sévissait sur le darknet. Ce réseau créé en 2019 était présenté comme l'un «des plus grands au monde», et quatre suspects avaient été arrêtés, dont les animateurs présumés de la plateforme.

En juillet 2017, une plateforme de pédopornographie en service depuis fin 2016 et rassemblant plus de 87 000 membres avait également été a été mise hors service et plusieurs de ses responsables présumés arrêtés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»