Hillary Clinton assume sa responsabilité dans les attaques du consulat américain de Benghazi

Hillary Clinton© Gary Cameron Source: Reuters
Hillary Clinton

C'est devant une commission d'enquête du Congrès que l'ancienne secrétaire d'Etat américaine a témoigné à propos des attaques meurtrières dans la ville du nord-est de la Libye en 2012.

«J'assume ma responsabilité» dans les attaques de Benghazi. L'aveu n'est pas passé inaperçu devant cette commission spéciale, créée par la majorité républicaine de la Chambre des représentants pour enquêter sur ces attaques. Toutefois, la candidate démocrate a également précisé qu'elle n'avait pas, à titre personnel, rejeté des demandes de mesures de sécurité supplémentaires.

En savoir plus: Hillary Gate : des courriels dissimulés sur Benghazi

Elle a également appellé les élus à mener une enquête non partisane sur cette double attaque contre le consulat américain de Benghazi, grande ville du nord-est de la Libye, dans la nuit du 11 au 12 septembre 2012. L'ambassadeur américain Chris Stevens, un employé du corps diplomatique et deux agents de la CIA avaient alors été tués. Lourdement armés, les assaillants avaient facilement pénétré à l'intérieur de la représentation américaine dans le cadre d'une opération visiblement planifiée.

L'ancienne secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a également indiqué que le risque zéro n'existait pas pour les diplomates en poste à l'étranger.

En janvier 2013 déjà, mais devant le Congrès, l'ancienne responsable de la diplomatie américaine avait déclaré assumer ses responsabilités.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales