Russie : un avion transportant 28 personnes s'écrase dans l'Extrême-Orient, pas de survivant

Russie : un avion transportant 28 personnes s'écrase dans l'Extrême-Orient, pas de survivant© Valentyn Ogirenko Source: Reuters
Cliché d'un avion Antonov An-26 à Kiev le 17 mars 2016 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Un avion à bord duquel se trouvaient 22 passagers et six membres d'équipage s'est écrasé dans le Kamtchatka ce 6 juillet. L'épave a été retrouvée. Selon les informations préliminaires, les 28 occupants de l'appareil seraient décédés dans l'accident.

Un avion An-26, à bord duquel se trouvaient 22 passagers et six membres d'équipage, s'est écrasé environ dix minutes avant l'heure prévue d'atterrissage, ce 6 juin dans le Kamtchatka (Extrême-Orient russe).

L'épave de l'appareil, qui effectuait la liaison entre Petropavlovsk-Kamchatsky et la petite ville de Palana, a été retrouvée en fin de matinée, selon l'agence de l'aviation. D'après les services d'urgence cités par l'agence de presse RIA Novosti, il n'y aurait aucun survivant.

Plus tôt dans la matinée, le ministère russe des Situations urgences pour le territoire du Kamtchatka avait rapporté avoir perdu le contact avec l'appareil.

Dans un communiqué de presse, l'Agence fédérale du transport aérien a fait savoir que les conditions météorologiques au moment de l'atterrissage de l'appareil étaient particulièrement difficiles. Elle a évoqué un «brouillard de nuages ​​fragmentés [...] et des nuages ​​continus à une altitude de 720 mètres».

Deux autres hypothèses ont également été avancées par le service de presse du Comité d'enquête, cité par TASS, en plus des conditions météorologiques : un dysfonctionnement technique de l'appareil et une erreur de pilotage.

De son côté, l'entreprise publique d'aviation du Kamtchatka, qui exploite l'appareil, n'avait pas confirmé le crash de l'avion dans l'immédiat.

Une enquête ouverte par les autorités

Une enquête a été ouverte par les autorités russes et des services de secours et de recherche ont été envoyés sur place.

«Un hélicoptère Mi-8 du ministère russe des Situations d'urgences avec des sauveteurs de l'équipe de recherche et de sauvetage de la Direction principale du ministère russe des Situations d'urgences pour le territoire du Kamtchatka est prêt pour le départ», a fait savoir le ministère auprès de TASS.

Cités par l'agence RIA Novosti, les services de secours ont fait savoir que plusieurs bateaux avaient été envoyés près de la zone supposée du crash.

Selon TASS, le service fédéral de contrôle des transports (Rostransnadzor) devrait effectuer des vérifications au sein de l'entreprise publique d'aviation du Kamtchatka.

D'après une liste publiée sur le site de l'administration régionale, la majorité des passagers étaient originaires de Palana, une ville d'environ 3 000 habitants. Le chef de la municipalité, Olga Mokhiriova, se trouvait à bord de l'appareil.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»