Pékin exhorte l'OTAN à cesser d'exagérer «la théorie de la menace chinoise»

- Avec AFP

Pékin exhorte l'OTAN à cesser d'exagérer «la théorie de la menace chinoise»© YVES HERMAN Source: AFP
Les chefs d'État et de gouvernement de l'OTAN à Bruxelles, le 14 juin 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les dirigeants de l'OTAN ont adopté le 14 juin une position ferme envers Pékin, lors du premier sommet du président américain Joe Biden avec l'alliance. La Chine demande que cesse cette «mentalité de guerre froide».

Pékin a accusé le 15 juin l'OTAN d'exagérer «la théorie de la menace chinoise», au lendemain du sommet de l'Alliance atlantique qui a évoqué un «défi systémique» posé par la Chine. Dans un communiqué, l'ambassade de Chine auprès de l'UE a dénoncé la «mentalité de guerre froide» de l'OTAN qui viserait ainsi à «créer artificiellement des confrontations».

Au terme de leur sommet le 14 juin à Bruxelles, les dirigeants des pays de l'OTAN ont signalé leur préoccupation à l'endroit de la Russie, mais aussi de la Chine. «Les ambitions déclarées de la Chine et son comportement déterminé représentent des défis systémiques pour l'ordre international fondé sur des règles et dans des domaines revêtant de l'importance pour la sécurité de l'Alliance», ont affirmé les alliés.

La Russie et la Chine cherchent à nous diviser

Selon l'ambassade de Chine, l'expression de défi systémique «calomnie l'évolution pacifique» du pays, qui disposerait de 20 fois moins de têtes nucléaires que les membres de l'OTAN. 

Le secrétaire général de l'OTAN, le Norvégien Jens Stoltenberg, a cherché le 14 juin à atténuer la portée de la déclaration finale du sommet. «La Chine n'est pas notre adversaire, notre ennemi. Mais nous devons faire face aux défis posés par la Chine pour notre sécurité», a-t-il affirmé. «La Russie et la Chine cherchent à nous diviser, mais notre alliance est solide. L'OTAN est unie et les Etats-Unis sont de retour», s'est félicité quant à lui le président américain Joe Biden lors de sa conférence de presse.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»