JO de Tokyo : les journalistes étrangers seront surveillés par GPS

- Avec AFP

JO de Tokyo : les journalistes étrangers seront surveillés par GPS© Behrouz MEHRI / POOL Source: AFP
La présidente du comité d'organisation des JO de Tokyo, Seiko Hashimoto.
Suivez RT France surTelegram

Les journalistes venant de l'étranger qui couvriront les Jeux olympiques de Tokyo cet été seront constamment géolocalisés et risqueront de perdre leur accréditation s'ils enfreignent les règles, a fait savoir le comité d'organisation.

En raison de la persistance de la pandémie, les quelque 6 000 représentants des médias attendus de l'étranger pour les JO doivent fournir une liste détaillée des endroits où ils prévoient de se rendre lors de leurs deux premières semaines au Japon, comme les sites olympiques et leurs hôtels.

«Pour s'assurer que les gens n'iront pas à d'autres endroits que ceux auxquels ils sont autorisés à se rendre, nous utiliserons [le système] GPS pour gérer strictement leur comportement», a déclaré la présidente du comité d'organisation Seiko Hashimoto avant une réunion du comité exécutif de Tokyo-2020.

La responsable japonaise a en outre annoncé que les journalistes de l'étranger seront priés de rester dans des hôtels pré-sélectionnés par les organisateurs au lieu d'opter pour des hébergements privés. Et le nombre d'hôtels attitrés va être réduit à environ 150 contre 350 initialement, afin de mieux permettre aux organisateurs de vérifier le respect des règles. 

Les restrictions d'accès au Japon et les conditions drastiques imposées par les organisateurs ont contraint de nombreux médias étrangers à réduire leurs équipes spécialement envoyées pour couvrir les Jeux.

Les athlètes olympiques eux-mêmes seront très limités dans leurs déplacements, et devront passer des tests quotidiens pour vérifier qu'ils ne sont pas infectés par le Covid-19.

Les spectateurs venus de l'étranger ont quant à eux déjà été interdits en mars par les organisateurs des JO. La question d'autoriser ou non des spectateurs locaux, et si oui dans quelles proportions, doit encore être tranchée ultérieurement ce mois-ci, alors que les Jeux sont prévus du 23 juillet au 8 août.

Le gouvernement et les organisateurs japonais tentent depuis des mois de donner des gages de sécurité à l'opinion publique nippone redoutant que les JO n'aggravent la crise sanitaire dans ce pays dans lequel seulement 3,5% de la population locale est complètement vaccinée.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»