Colombie : au moins dix morts lors des manifestations anti-gouvernementales à Cali

- Avec AFP

Colombie : au moins dix morts lors des manifestations anti-gouvernementales à Cali© Luis ROBAYO Source: AFP
Des manifestants cherchent à s'abriter lors d'affrontements avec la police dans le cadre d'une nouvelle manifestation contre le gouvernement du président colombien Ivan Duque, à Cali, le 28 mai.
Suivez RT France surTelegram

Au moins dix personnes ont été tuées à Cali le 28 mai lors de manifestations anti-gouvernementales, durement réprimées par les forces de l'ordre depuis un mois. Le président Ivan Duque a ordonné le déploiement de l'armée dans les rues de la ville.

«C'est le bilan que nous avons ce matin» : d'après le responsable de la sécurité à Cali, Carlos Rojas, dix personnes sont mortes lors des manifestations anti-gouvernementales dans la ville, le 28 mai. Selon la police, huit d'entre elles ont été tuées par balles.

Les violences ont commencé tôt dans la journée, quand la foule a lynché un enquêteur du parquet de Cali. Celui-ci avait tiré sur des manifestants qui tentaient de l'empêcher d'emprunter une avenue bloquée, a indiqué le parquet.

Plus tard, des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des civils tirant au fusil aux côtés de la police. «Dans le sud de la ville, il y a eu des scènes d'affrontement et presque de guerre urbaine, avec  des morts et de nombreux blessés», a déclaré Carlos Rojas.

Cali, qui compte plus de deux millions d'habitants, est l'épicentre de violentes manifestations et de blocages de routes, qui ont été brutalement réprimés par la police. Aux abus des forces de l'ordre, condamnés par l'ONU, s'ajoutent des attaques de civils contre les manifestants et même contre des médecins et des sauveteurs, selon de nombreuses vidéos.

Le président Ivan Duque a ordonné le déploiement de quelque 7 000 militaires dans le département de Cali. 

En un mois de soulèvement populaire, au moins 56 morts ont été enregistrés dans le pays, selon un décompte officiel. Le bureau du procureur a établi qu'au moins 17 de ces morts ont un lien direct avec les manifestations.

Cependant, l'ONG Human Rights Watch assure avoir des «témoignages crédibles» selon lesquels le nombre de morts serait de 63. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix