«Risque d'apartheid» : l'ambassadeur de France à Tel-Aviv convoqué après les propos de Le Drian

- Avec AFP

«Risque d'apartheid» : l'ambassadeur de France à Tel-Aviv convoqué après les propos de Le Drian© JACK GUEZ / AFP
Le drapeau israélien à Tel-Aviv le 13 avril 2021 (illustration).
Suivez RT France surTelegram

L'ambassadeur de France en Israël a été convoqué au ministère israélien des Affaires étrangères à la suite de remarques jugées «choquantes» du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian sur un «risque d'apartheid» dans la région.

L'ambassadeur de France en Israël a été convoqué ce 27 mai au ministère israélien des Affaires étrangères après des remarques jugées «choquantes» du chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian sur un «risque d'apartheid» dans la région, selon un porte-parole du ministère israélien.

Durant cet entretien à Jérusalem, qui a été confirmé à l'AFP par une source diplomatique française, le ministre des Affaires étrangères Gaby Ashkenazy a indiqué à l'ambassadeur Eric Danon que les propos du ministre français étaient «inacceptables, sans fondement et déconnectés de la réalité». 

Une affirmation éhontée, fausse et sans fondement

Celui-ci avait déclaré le 23 mai, dans le cadre de l'émission du Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI, que «si d'aventure on avait une autre solution que la solution à deux Etats, on aurait alors les ingrédients d'un apartheid qui durerait longtemps». «Le risque d'apartheid est fort si on continue à aller dans une logique à un Etat ou du statu quo. Même le statu quo produit cela», avait ajouté le chef de la diplomatie française.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou avait fustigé ces propos le 26 mai lors de la cérémonie de commémoration, exprimant «sa vive protestation» auprès du gouvernement français. «Le ministre [français] a déclaré qu'Israël pourrait devenir un Etat d'apartheid [...] une affirmation éhontée, fausse et sans fondement», avait déclaré en hébreu le chef du gouvernement israélien. «Nous n'accepterons aucune leçon de morale hypocrite et mensongère sur cette question», avait-il prévenu.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»