Les députés russes votent le retrait de Moscou du traité Ciel ouvert

- Avec AFP

Les députés russes votent le retrait de Moscou du traité Ciel ouvert© Sputnik/Alexander Astafyev Source: Reuters
Cliché pris à la Douma le 12 mai 2021 à Moscou (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Les députés de la Douma ont adopté à l'unanimité le projet de loi sur le retrait russe du traité «Ciel ouvert». La chambre haute du Parlement doit maintenant se positionner sur le texte avant une possible promulgation par Vladimir Poutine.

Les députés russes ont voté le 19 mai le retrait de Moscou du traité de surveillance militaire Ciel ouvert, que la Russie avait dénoncé l'année dernière en réponse à la sortie des Etats-Unis de l'accord.

Ce vote s'est déroulé quelques heures avant la toute première rencontre des chefs de la diplomatie des deux pays, Sergueï Lavrov et Antony Blinken, en marge d'une réunion sur l'Arctique en Islande et avant un éventuel sommet entre Joe Biden et Vladimir Poutine en juin.

«En cas de solution constructive [...], la Russie pourrait envisager la possibilité de rester dans le traité», selon Sergueï Riabkov

Washington a affirmé la semaine dernière avoir entamé un réexamen de son retrait de Ciel ouvert, décidé sous la présidence de Donald Trump, un traité qui donne le droit d'effectuer des vols d'observation des activités militaires des parties de l'accord.

Le Kremlin a souligné qu'il n'attendrait pas indéfiniment une décision américaine, et a donc engagé sa propre procédure de sortie. Le vote des députés doit être suivi de celui de la chambre haute du Parlement avant d'être promulgué par le président Vladimir Poutine. La chambre basse du Parlement, la Douma, a adopté le 19 mai à l'unanimité le projet de loi sur le retrait russe du traité Ciel Ouvert.

Peu avant le vote, le vice-ministre des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a souligné que Moscou avait «clairement indiqué aux Américains qu'en cas de solution constructive [...], la Russie pourrait envisager la possibilité de rester dans le traité».

Cette question est l'un des nombreux différends russo-américains qui empoisonnent les relations entre les deux pays. Ils tentent néanmoins de se mettre d'accord sur un sommet entre les deux présidents.  «Pour l'instant, il n'y a pas d'accord sur l'heure ou l'endroit. Avant de s'entendre sur ces points il nous faut analyser la position des Etats-Unis concernant l'ordre du jour» d'une telle rencontre, a expliqué le vice-ministre. 

Sergueï Lavrov, devrait en discuter avec son homologue américain le 19 mai au soir en Islande.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»