Frappe israélienne sur l'immeuble des médias Al-Jazeera et Associated Press à Gaza

Frappe israélienne sur l'immeuble des médias Al-Jazeera et Associated Press à Gaza© Mohammed Salem Source: Reuters
Vidéo
A Gaza, la tour abritant AP et Al Jazeera s'effondre après un tir de missile israélien.
Suivez RT France surTelegram

L'armée israélienne a mené une frappe ce 15 mai sur l'immeuble d'une dizaine d'étages abritant les locaux de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera et l'agence de presse américaine Associated Press (AP) dans la bande de Gaza, selon l'AFP.

Situé dans la ville de Gaza, un immeuble qui abritait les bureaux de l'agence de presse américaine Associated Press et de la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera s'est effondré le 15 mai après avoir été touché par des missiles israéliens.

«L'armée [israélienne] a prévenu le propriétaire de la tour dans laquelle AP a ses locaux qu'elle serait ciblée» par une frappe, avait écrit sur Twitter un journaliste de l'agence AP peu de temps avant.

Bien que n'ayant pas immédiatement réagi aux sollicitations de l'AFP concernant cette opération, l'armée israélienne s'est plus tard exprimée sur les réseaux sociaux : «Après avoir averti à l'avance les civils, des avions de combat de Tsahal ont frappé un bâtiment à plusieurs étages contenant des moyens de renseignement militaire du Hamas. Le bâtiment contenait des bureaux de médias civils, derrière lesquels le Hamas se cachait.»

Une vidéo diffusée par Al Jazeera montre les journalistes de la chaîne qatarie et de l'agence AP en train de récupérer leur matériel avant la destruction du bâtiment. 

La menace d'expulsion de familles palestiniennes du quartier de Cheikh Jarrah à Jérusalem-Est au profit de colons juifs s'est traduite depuis le 6 mai par un pic de tensions, avant de virer à l'affrontement entre Palestiniens et Israéliens sur l'esplanade des Mosquées. Le conflit entre les mouvements armés palestiniens et l'armée israélienne a repris, Tsahal répondant à des tirs de roquettes depuis la bande de Gaza par des frappes dans l'enclave palestinienne.

Le dernier bilan des autorités palestiniennes faisait état le 14 mai au soir de 139 morts, parmi lesquels 39 enfants, et 1 000 blessés dans les bombardements israéliens.

En outre, plus de 2 300 roquettes ont été lancées par des groupes armés palestiniens sur le territoire israélien depuis le 6 mai, tuant neuf personnes, parmi lesquelles un enfant et un soldat, et faisant plus de 560 blessés.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»