Plus de décès parmi les vaccinés au Pfizer qu'à l'AstraZeneca, selon les concepteurs du Spoutnik V

Plus de décès parmi les vaccinés au Pfizer qu'à l'AstraZeneca, selon les concepteurs du Spoutnik V© Cagla GURDOGAN Source: Reuters
Une aiguille plantée dans un flacon de vaccin Pfizer/BioNTech à Ankara, en Turquie, le 23 avril 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

La proportion de décès chez les personnes ayant reçu au moins une injection du vaccin Pfizer serait plus importante que chez celles ayant reçu au moins une dose du vaccin d'AstraZeneca : c'est ce qu'affirment les créateurs du vaccin russe Spoutnik V.

Le 23 avril, l'équipe de chercheurs à l'origine du Spoutnik V a indiqué avoir réalisé une étude dont l'une des conclusions est la suivante : il y a en moyenne plus de décès (quelle qu'en soit la nature) chez les personnes ayant reçu au moins une dose du vaccin contre le Covid-19 de Pfizer/BioNTech que chez celles qui ont reçu au moins une injection de la formule d'AstraZeneca, formule qui a été interdite (temporairement ou définitivement) dans certains pays en raison de risques rares de thromboses.

L'étude montre qu'il y a significativement plus de décès par million de doses administrées après une vaccination avec le vaccin Pfizer qu'avec le vaccin AstraZeneca

Sur Twitter, les concepteurs du Spoutnik V ont exposé les résultats de leur travail en ces termes : «L'étude montre qu'il y a significativement plus de décès par million de doses administrées après une vaccination avec le vaccin Pfizer qu'avec le vaccin AstraZeneca, selon les données officielles accessibles au public de 13 organismes de réglementation sanitaire».

L'étude est donc basée sur des données issues de 13 pays (dont la France, les Etats-Unis, la Russie, l'Allemagne ou encore le Royaume-Uni) disponibles au 19 avril 2021 et prend en compte le nombre de morts déclarés chez les personnes ayant reçu au moins une dose de vaccin.

Pour chaque million de doses administrées dans ces 13 pays, le tableau indique ainsi qu'en moyenne 39,4 personnes sont décédées après une injection de vaccin Pfizer/BioNTech, soit près de deux fois plus qu'après une injection de vaccin Moderna (20,2), et plus de trois fois plus qu'après une injection du vaccin d'AstraZeneca (12,8). Après une vaccination via les vaccins Johnson & Johnson et Spoutnik V, les chiffres sont respectivement de 7,5 et de 2 décès enregistrés par million de doses injectées. 

Pour l'heure, le lien entre ces décès et la vaccination n'est pas établi

Les auteurs de l'étude rappellent cependant que celle-ci prend en compte tous les décès signalés après les vaccinations (y compris ceux qui sont causés par le Covid-19) et qu'aucun lien clair entre ces décès et les différentes vaccinations n'a été établi à ce jour. 

«Les causes de ces écarts importants [...] entre les différents vaccins devraient faire l'objet d'un débat scientifique et public honnête», estime l'équipe du Spoutnik V dans un autre tweet, avant de préciser que les taux de décès sont inférieurs à la moyenne de la population en raison des critères de sélection pour les vaccinations. «Au lieu de garder le silence sur les écarts entre les taux de mortalité des différents vaccins, les médias devraient couvrir les faits et éviter les préjugés», conclut-elle. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix