Jérusalem : plus de 120 blessés dans des heurts entre Palestiniens et policiers israéliens

Auteur: RT France

Jérusalem a été secouée dans la soirée du 22 avril par des affrontements opposant des manifestants palestiniens aux forces de l'ordre israéliennes dans un contexte marqué par des tensions après des incidents récents entre juifs et arabes.

Des affrontements entre les forces policières israéliennes et des manifestants palestiniens ont fait plus de 120 blessés au cours de la nuit à Jérusalem, ont fait savoir ce 23 avril des sources médicales et policières citées par l'AFP. 

Le Croissant-Rouge palestinien a fait état d'au moins 105 blessés, dont une vingtaine ont été transférés à l'hôpital, tandis que la police a ajouté avoir recensé 20 blessés dans ses rangs et arrêté 44 personnes lors de ces affrontements.

Jérusalem : plus de 120 blessés dans des heurts entre Palestiniens et policiers israéliens© Ammar Awad Source: Reuters
Du personnel médical apporte son aide à un manifestant palestinien blessé lors d'affrontements avec les forces de l'ordre israéliennes, dans la nuit du 22 au 23 avril.

Les heurts ont éclaté dans la veille au soir dans un contexte de tensions croissantes, ces derniers jours, après des incidents entre juifs et arabes.

«Mort aux Arabes», scandent des extrémistes juifs

Ces affrontements ont eu lieu alors que des centaines de membres des forces de l'ordre israéliennes avaient été mobilisés pour couvrir une marche organisée par le groupe nationaliste juif Lahava.

Selon des témoins, cités par l'AFP mais également par des médias israéliens, certains manifestants ont notamment scandé «Mort aux Arabes».

De jeunes Palestiniens ont organisé une contre-manifestation pour s'opposer à cette marche et des incidents ont éclaté à l'entrée de la Vieille ville, dans la partie orientale de Jérusalem – secteur palestinien occupé et annexé par Israël –, où la police avait interdit l'accès à des zones très fréquentées habituellement pendant le ramadan.

Jérusalem : plus de 120 blessés dans des heurts entre Palestiniens et policiers israéliens© Ammar Awad Source: Reuters
Des Palestiniens construisent une barricade en feu lors d'affrontements dans la nuit du 22 au 23 avril.

«Nous autoriserons les manifestations au nom de la liberté d'expression mais nous agirons contre toute forme de violence», a affirmé la police israélienne, précisant dans un communiqué vouloir éviter des affrontements entre les deux parties.

Des incidents avaient déjà éclaté la veille à Jérusalem. Des vidéos diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux montraient des employés arabes travaillant dans le centre de Jérusalem et des journalistes être agressés violemment par des jeunes juifs criant : «Mort aux arabes.»

En réponse, 70 personnes ont été arrêtées les 21 et 22 avril, et 64 d'entre elles ont vu leur garde à vue prolongée, selon un communiqué de la police israélienne.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»