Discours de Poutine : «La Russie ne cherche pas la confrontation», rappelle Karine Bechet-Golovko

Suivez RT France surTelegram

Selon l'enseignante-chercheuse interrogée par RT France, l'allocution du président russe a principalement porté sur la russophobie actuelle, la situation sanitaire et le développement du pays.

«C'est à la fois un discours de force, de stabilité et d'avenir», estime Karine Bechet-Golovko, professeur invitée à l’université d’Etat de Moscou. Elle donne son analyse, pour RT France, sur le discours annuel de Vladimir Poutine devant l'Assemblée fédérale le 21 avril. Le chef d'Etat russe a centré son discours sur la politique étrangère, la pandémie de Covid-19 et l’économie intérieure.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»