Les Etats-Unis promettent d'assurer la sécurité du Japon par tous les moyens, y compris nucléaires

Les Etats-Unis promettent d'assurer la sécurité du Japon par tous les moyens, y compris nucléaires© Tom BRENNER Source: Reuters
Joe Biden et Yoshihide Suga lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, à Washington, le 16 avril 2021.

Dans une déclaration faisant suite à la visite du Premier ministre japonais, les Etats-Unis ont réaffirmé que leur «soutien indéfectible» à la sécurité du Japon pourrait aller jusqu'à l'usage de leurs capacités nucléaires. La Chine a vivement réagi.

A la suite de la publication d'une déclaration commune des Etats-Unis et du Japon assurant que la sécurité de ce dernier serait assuré par tous les moyens à leur disposition, «y compris nucléaires», la Chine a reproché à Washington et Tokyo de porter atteinte à la stabilité de la région Asie-Pacifique.

La déclaration du président américain Joe Biden et du Premier ministre japonais Yoshihide Suga – le premier dirigeant étranger à rendre officiellement visite à Joe Biden à la Maison Blanche depuis son investiture en janvier dernier – critique ouvertement la Chine, suggérant que ses actions «sont incompatibles avec l'ordre international fondé sur des règles» et ont un impact sur «la paix et la prospérité» dans la région.

Le document stipule que l'alliance entre Washington et Tokyo «est devenue une pierre angulaire de la paix et de la sécurité dans la région indo-pacifique et dans le monde entier» et affirme que les deux pays «sont plus que jamais prêts à relever les défis régionaux». Les activités de Pékin en mer de Chine méridionale ainsi que les dossiers de Hong Kong, du Xinjiang et de Taïwan sont cités comme exemples de ces défis.

Les Etats-Unis ont réaffirmé leur soutien indéfectible à la défense du Japon [...] en utilisant toute la gamme de leurs capacités, y compris nucléaires

«Le Japon a résolu de renforcer ses propres capacités de défense nationale [...] Les États-Unis ont réaffirmé leur soutien indéfectible à la défense du Japon [...] en utilisant toute la gamme de leurs capacités, y compris nucléaires», peut-on lire également dans le document.

Les autorités chinoises ont condamné cette déclaration, affirmant qu'elle dépassait le cadre des relations bilatérales et interférait dans les affaires intérieures de la Chine. Selon la chaîne d'information chinoise CGTN, Pékin a réaffirmé ce 17 avril sa détermination à «défendre sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts».

La Chine – qui considère depuis plus de 70 ans que Taïwan fait partie intégrante de son territoire – a demandé à plusieurs reprises aux Etats-Unis de ne pas s'ingérer dans sa politique intérieure. Les tensions en mer de Chine méridionale s'intensifient, un certain nombre d'exercices militaires ayant lieu dans la région – notamment autour de l'île de Taïwan, qui se considère comme une nation indépendante et est soutenue par les États occidentaux.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»