Mer Noire : Ankara annonce l'annulation du déploiement de deux navires de guerre américains

Mer Noire : Ankara annonce l'annulation du déploiement de deux navires de guerre américains© Bogdan Cristel Source: Reuters
L'USS Vella Gulf dans le port de la mer Noire de Constanta (Roumanie), le 5 juin 2014.

Se référant à des déclarations de responsables turcs, l'AFP rapporte que les Etats-Unis ont renoncé à déployer au cours de cette semaine deux navires de guerre en mer Noire via les détroits turcs.

Les Etats-Unis ont renoncé à déployer cette semaine deux navires de guerre en mer Noire via les détroits turcs selon des responsables turcs cités par l'AFP. Ces sources diplomatiques ont déclaré que le passage prévu d'un premier navire américain le 14 avril n'avait pas eu lieu. L'information a également été relayée par l'agence de presse publique Anadolu, qui cite d'autres responsables turcs. 

Plus tôt, comme le rapporte Reuters, un rassemblement contre le déploiement américain en mer Noire s'était tenu à Istanbul. «Yankee go home», pouvait-on notamment lire sur les pancartes brandies par les protestataires. 

Le 9 avril, la diplomatie turque avait notamment fait savoir que les Etats-Unis les avaient informés que deux de leurs navires de guerre traverseraient le détroit du Bosphore et se dirigeraient vers la mer Noire, où ils resteraient stationnés jusqu'au 4 mai. Une information que le Pentagone n'a ni confirmé ni infirmé, déclarant simplement que l'armée américaine envoyait régulièrement des navires dans la région. «Ce n’est pas quelque chose de nouveau», a déclaré le porte-parole du Pentagone, John Kirby, cité par Reuters.

L'annonce d'Ankara était venue alimenter un contexte déjà marqué par de vives tensions entre Kiev et Moscou sur le dossier ukrainien. Le 8 avril, une délégation militaire américaine s'était rendue dans le Donbass, dans l'est de l'Ukraine, pour y rencontrer les troupes sur la ligne de contact qui sépare la zone sous contrôle de Kiev des territoires aux mains des rebelles. Moscou a fait part ces derniers jours de son inquiétude quant à des «provocations» de la part des autorités ukrainiennes, appelant à la désescalade et au respect des accords de Minsk.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»