Le tombeau de Joseph incendié à Naplouse, les violences se poursuivent en Cisjordanie

Un Palestinien s'apprête à lancer une pierre sur un checkpoint de l'armée israélienne.© Ammar Awad Source: Reuters
Un Palestinien s'apprête à lancer une pierre sur un checkpoint de l'armée israélienne.

Des Palestiniens ont mis le feu ce vendredi matin au tombeau de Joseph, vénéré par la communauté juive à Naplouse dans le nord de la Cisjordanie occupée, selon la police palestinienne et l'armée israélienne.

Plusieurs dizaines de Palestiniens ont lancé des cocktails Molotov sur le site qui est un lieu de pèlerinage particulièrement cher aux juifs religieux car il abrite la dépouille de Joseph, l'un des douze fils de Jacob, vendu par ses frères et conduit en Egypte, d'où son corps a été ramené selon la tradition biblique. 

Les Palestiniens affirment eux, que c'est la tombe d'un cheikh local qui s'y trouve, d'où des désaccords constants entre Israéliens et Palestiniens ayant entraîné de nombreux affrontements par le passé, notamment au cours de la deuxième Intifada (2000-2005).

L'attaque, qui a causé d'importants dégâts, intervient alors que Palestiniens et Israéliens sont engagés depuis deux semaines dans une confrontation qui a fait 32 morts et plus d'un millier de blessés côté palestinien, ainsi que sept morts et des dizaines de blessés côté israélien.

Les heurts violents ont débuté après une violente incursion d'extrémistes israéliens en septembre dernier dans la mosquée Al-Aqsa, haut-lieu de l'Islam, et se poursuivent depuis quotidiennement.

Pour aller plus loin : De Gaza, Ziad Medoukh, « Ce n'est pas une troisième Intifada mais un soulèvement de désespoir»

L'incendie du tombeau est susceptible de renforcer les inquiétudes que l'escalade ne prenne une dimension confessionnelle encore plus dangereuse.

Les groupes palestiniens ont tous appelé à faire de cette journée un «vendredi de la révolution» en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Les Palestiniens devraient aller manifester face aux forces israéliennes après la grande prière hebdomadaire musulmane en début d'après-midi.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a condamné l'incendie du tombeau de Joseph comme un acte «irresponsable» et a décidé de former immédiatement une commission d'enquête et de faire réparer les dégâts causés par ce geste «déplorable», selon l'AFP.

En savoir plus : Mahmoud Abbas à l'ONU : «Nous ne sommes plus liés par aucun accord avec Israël»

Par ailleurs, le Conseil de sécurité de l'ONU tiendra ce vendredi à New York une réunion d'urgence sur la situation à Jérusalem et dans les territoires palestiniens, ont indiqué des diplomates. Cette réunion, qui a été demandée par la Jordanie, membre du Conseil commencera à 11 heures locales (15h GMT).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales