Une nouvelle vidéo fait preuve de la violente incursion israélienne dans la mosquée al-Aqsa

Des policiers israéliens empêche une femme palestinienne de pénétrer dans le complexe qui abrite la mosquée al-Aqsa Source: Reuters
Des policiers israéliens empêche une femme palestinienne de pénétrer dans le complexe qui abrite la mosquée al-Aqsa

C'est le troisième jour de heurts entre Palestiniens et forces israéliennes, alors que celle-ci ont de nouveau pénétré la mosquée d'al-Aqsa. L'Esplanade des mosquées, ou Mont des Temples, est un lieu vénéré par les musulmans comme les juifs.

Dans la vidéo, on entend la police et les unités spéciales, qui sont entrées dans le bâtiment, tirer des balles en acier enrobées de caoutchouc et jeter gaz lacrymogènes et grenades assourdissantes. Résultat des troubles, un Palestinien a été transporté à l’hôpital.

«Des manifestants ont jeté des pierres depuis l'esplanade des Mosquées. Les forces de police sont entrées sur le site et sont en train de les disperser» a indiqué un porte-parole de la police, précisant qu'il n'y avait aucun blessé à ce stade.

Trois jours de heurts

Les affrontements sont ininterrompus depuis dimanche 13 septembre. A l'approche des fêtes de Roch Hachana, qui marque le nouvel an juif, les tensions étaient montées, autour de ce lieu vénéré par les deux religions, mais dans lequel un statu quo interdit aux Juifs de prier. Les autorités palestiniennes craignent une remise en question de ce statu quo, sollicitée par des activistes israéliens, mais nié par le Premier ministre Benjamin Netanyahou.

En savoir plus : La police israélienne a pris d'assaut la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem (VIDEO)

Lundi 14 septembre, des extrémistes israéliens avaient appelé à la prise d’assaut la mosquée al-Aqsa après la mort d’un des leurs, qui a succombé à ses blessures lorsque des pierres ont été jetées sur sa voiture. L’identité des agresseurs reste pour le moment inconnue.

En savoir plus : Israël : trois Palestiniens arrêtés et un policier blessé dans les heurts à Jérusalem

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales