L'Allemagne discute avec la Russie de l'achat de vaccins Spoutnik V

- Avec AFP

L'Allemagne discute avec la Russie de l'achat de vaccins Spoutnik V© Akhtar Soomro Source: Reuters
Un flacon de Spoutnik V (image d'illustration).

Le Fonds d'investissement direct russe, responsable de la commercialisation du vaccin Spoutnik V à l'étranger, a débuté des discussions avec l'Allemagne pour la vente de ce dernier, selon les fabricants du vaccin.

Le compte officiel du vaccin russe Spoutnik V a annoncé sur Twitter, ce 8 avril en début de soirée, que le Fonds d'investissement direct russe (responsable de la commercialisation du Spoutnik V à l'étranger) avait débuté des discussions avec Berlin pour la vente de ce vaccin.

Plus tôt ce même jour, Jens Spahn, ministre allemand de la Santé, avait déclaré à l'antenne de la radio régionale publique WDR : «J'ai expliqué au nom de l'Allemagne au Conseil des ministres de la Santé de l'UE, que nous discuterions de manière bilatérale avec la Russie, tout d'abord pour savoir quand et quelles quantités [de doses de Spoutnik V] pourraient être livrées.» Ainsi que le rapporte l'AFP, le ministre a justifié cette décision en affirmant que la Commission européenne avait choisi de ne pas négocier au nom des Vingt-Sept l'achat du sérum Spoutnik V.

Il a justifié sa décision en expliquant que la Commission européenne, pour sa part, avait annoncé qu'elle ne négocierait pas au nom des Vingt-Sept l'achat du sérum Spoutnik V, contrairement à ce qu'elle a fait avec d’autres vaccins contre le Covid-19.

«Les livraisons [russes] devraient intervenir dans les deux à quatre, cinq prochains mois pour vraiment faire une différence avec notre situation actuelle» en terme de nombre d'injections, a précisé Jens Spahn, critiqué pour les lenteurs de la campagne de vaccination. «Sinon nous aurons d'une manière ou d'une autre des quantités de vaccin plus que suffisantes», selon lui.

La Bavière souhaite recevoir 2,5 millions de doses de Spoutnik V d'ici juin

La veille déjà, le dirigeant régional de la Bavière, Markus Söderun, avait annoncé la signature d'un «contrat préliminaire» en vue de recevoir prochainement des doses du vaccin russe. L'élu conservateur, qui appartient au camp d'Angela Merkel, a ajouté que «si Spoutnik est approuvé en Europe, alors l'Etat de Bavière recevra des doses de vaccin supplémentaires», au nombre de 2,5 millions, d'ici juin.

L'agence européenne du médicament n'a pas fixé d'échéance concernant sa décision sur le Spoutnik V alors que pour les autres laboratoires ayant jusqu'ici soumis leur vaccin contre le Covid à une approbation,  elle avait examiné les données fournies durant 2 à 4 mois. Depuis la première vaccination au lendemain de Noël, trois sérums sont actuellement injectés en Allemagne : ceux de Pfizer/BioNTech, Astrazeneca, sous conditions, et Moderna. Un quatrième, celui de Johnson & Johnson, doit dans les semaines à venir être distribué dans toute l'Union européenne.

Les autorités allemandes, qui s'inquiètent vivement de la troisième vague de contaminations, sont sous pression alors que 13% de la population a reçu au moins une injection plus de trois mois après le lancement de la vaccination. Elles ont promis que toutes les personnes souhaitant se faire vacciner pourraient recevoir au moins la première injection d'ici la fin septembre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»