Spoutnik V : le fabricant dément la tenue d'une enquête spéciale de l'EMA sur les essais du vaccin

Spoutnik V : le fabricant dément la tenue d'une enquête spéciale de l'EMA sur les essais du vaccin© OLIVER BUNIC / AFP
Illustration.
Suivez RT France surTelegram

Les fabricants du Spoutnik V ont qualifié d' «incorrectes» les affirmations du Financial Times, selon lesquelles l'EMA devrait lancer la semaine prochaine une enquête spéciale sur les essais de ce vaccin en Russie. Ils évoquent un examen continu.

«L'annonce d'une enquête spéciale sur les essais cliniques de Spoutnik V publiée aujourd'hui dans [le Financial Times] est incorrecte. L'équipe du Spoutnik V est soumise à un examen continu de l'EMA, dans lequel les bonnes pratiques cliniques (BPC) répondent à la procédure standard pour tous les vaccins» : c'est ainsi que les fabricants du vaccin russe Spoutnik V ont réagi, le 7 avril sur Twitter, à un article paru dans le quotidien britannique Financial Times.

Ils ont également déclaré que l'EMA allait bientôt enquêter dans le cadre de son examen continu, à leur demande : «Spoutnik V a spécifiquement invité l'EMA à effectuer son examen continu et fait preuve d'une transparence totale [...] De faux rapports de sources anonymes tentent de saper la nature objective de l'examen de l'EMA et nous demandons aux médias de suivre l'annonce officielle de l'EMA et de Spoutnik V pour éviter de diffuser des informations incorrectes».

Selon leFinancial Times, l'Agence européenne des médicaments (EMA) s'apprêterait – la semaine prochaine – à entamer une enquête sur les essais du vaccin Spoutnik V en Russie afin de déterminer s'ils ont bien été effectués dans le respect des standards éthiques et scientifiques.

L'EMA n'a, pour l'heure, pas rendu sa décision quant à l'autorisation en Europe du vaccin russe contre le Covid-19, dont l'efficacité à plus de 91% a pourtant été démontrée dans une étude du Lancet. Le Spoutnik V a été approuvé dans près de 60 pays.

Alors que l'examen de ce produit médical donne lieu à de nombreux commentaires sur le Vieux continent, Moscou a à plusieurs reprises dénoncé la «volonté de politiser le sujet des vaccins».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»