Alexeï Navalny hospitalisé pour des problèmes respiratoires

Alexeï Navalny hospitalisé pour des problèmes respiratoires Source: Reuters
L'opposant russe Alexeï Navalny

L'opposant russe a été hospitalisé pour des problèmes respiratoires, selon les services pénitentiaires russes. Ces derniers soulignent qu'Alexeï Navalny, en grève de la faim, a accès à tous les soins nécessaires contrairement à ce qu'il affirme.

Dans la soirée du 5 avril, le journal russe Izvestia a annoncé qu'Alexeï Navalny avait été transféré dans une unité médicale car il montrait des «signes d'une maladie respiratoire, notamment une forte fièvre». «Toutes les analyses nécessaires ont été effectuées, y compris un test d'infection au coronavirus. Le détenu a été transféré à l'unité médicale où il est en observation», explique Izvestia, citant les services pénitentiaires (FSIN).

«Je cite les données officielles de la prise de température aujourd'hui : une forte toux, 38,1°C de température», a écrit Alexeï Navalny sur son compte Instagram. «Je continue la grève de la faim, bien évidemment», a-t-il ajouté en référence à une action entamée le 31 mars. 

Les services pénitentiaires balayent les accusations de Navalny

Alexeï Navalny, qui purge depuis février une peine de 32 mois d'emprisonnement pour violation de sa liberté conditionnelle, avait annoncé qu'il cessait de s'alimenter pour dénoncer un manque présumé de soins médicaux attribués par le centre pénitentiaire, qu'il accusait également de le priver de sommeil en le réveillant «huit fois par nuit».

Une version démentie par les services pénitentiaires russes, qui écrivaient dans un communiqué de presse le 31 mars : «Nous informons [...] que le condamné Alexeï Navalny bénéficie de tous les soins médicaux nécessaires conformément aux indications médicales le concernant.» En outre, selon la même source, les gardiens de la colonie pénitentiaire respectent «strictement le droit de tous les condamnés à un sommeil ininterrompu de huit heures». 

Dans sa publication sur Instagram le 5 avril, Alexeï Navalny assure également qu'un autre détenu aurait été hospitalisé le 5 avril pour une tuberculose, ce qui constituerait selon lui troisième cas de ce genre en quelques semaines sur 15 prisonniers. 

L'Alliance des médecins, un syndicat proche d'Alexeï Navalny, a de son côté annoncé organiser une manifestation le 6 avril devant la colonie pénitentiaire pour réclamer que l'opposant ait la possibilité de voir un médecin. «Nous y allons pour comprendre ce qui se passe dans cette horrible colonie», a expliqué sur Twitter Anastassia Vassilieva, présidente du syndicat et médecin personnelle d'Alexeï Navalny.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»