Bolivie : Washington demande la libération de l'ex-présidente par intérim Jeanine Anez

Bolivie : Washington demande la libération de l'ex-présidente par intérim Jeanine Anez© David MERCADO Source: Reuters
Jeanine Anez derrière les barreaux à La Paz (Bolivie), le 13 mars 2021.
Suivez RT France surTelegram

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken s'est dit «très préoccupé» par l'arrestation de l'ex-présidente par intérim Jeanine Anez et d'autres dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat contre Evo Morales.

Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken a demandé à La Paz la libération d'un groupe d'anciens responsables du gouvernement bolivien, dont l'ex-présidente par intérim Jeanine Anez, détenus dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat contre Evo Morales. Il s'est dit «très préoccupé» par des arrestations qui seraient, selon lui, «antidémocratiques», et demande une enquête «indépendante et transparente».  

Dans un message publié le 27 mars 2021 sur Twitter, Antony Blinken s'est exprimé sur la situation en ces termes : «Nous sommes profondément préoccupés par les signes croissants de comportement anti-démocratique et de politisation du système judiciaire en Bolivie. Le gouvernement bolivien doit libérer les anciens dirigeants détenus dans l'attente d'une enquête indépendante et transparente sur les questions relatives aux droits de l'Homme et à l'application régulière de la loi.»

Poursuivie avec cinq ex-ministres pour «sédition», «terrorisme» et «conspiration» dans le cadre de l'enquête sur le coup d'Etat de 2019 contre l'ancien président Evo Morales, Jeanine Anez a été arrêtée le 13 mars et placée en détention préventive pour quatre mois.

Cette ancienne sénatrice de droite a été propulsée sur le devant de la scène politique à la faveur de la crise post-électorale de 2019. Quasiment inconnue jusque-là, cette avocate de formation âgée de 53 ans s'était auto-proclamée présidente intérimaire du pays le 12 novembre 2019, deux jours après la démission forcée de l'ancien chef de l'Etat socialiste Evo Morales.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»