Russie : trois morts dans l'accident d'un bombardier stratégique à Kalouga

Russie : trois morts dans l'accident d'un bombardier stratégique à Kalouga© REUTERS/ Ria Novosti
Illustration.

Trois soldats russes ont été tués ce 23 mars par le déclenchement accidentel de leur siège éjectable au démarrage de leur bombardier stratégique Tupolev-22M3 à Kalouga, d'après le ministère de la Défense, cité par les agences de presse russes.

Le ministère russe de la Défense a annoncé le décès de trois militaires, membres de l'équipage d'un bombardier stratégique Tupolev-22M3, à Kalouga.

«Le 23 mars au cours des préparatifs de vol au sol d'un Tu-22M3 [...] le système de siège éjectable s'est enclenché accidentellement», a fait savoir le ministère, cité par les agences de presse russes. Il a mis en cause une «altitude insuffisante pour l'ouverture des parachutes».

Un quatrième militaire a survécu et a été hospitalisé, d'après une source militaire citée par l'agence de presse publique TASS.

Une commission d'enquête a été dépêchée sur place, selon le ministère de la Défense.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»