Covid : en Allemagne, des aides financières auraient été détournées pour financer le terrorisme

Covid : en Allemagne, des aides financières auraient été détournées pour financer le terrorisme© REUTERS / STRINGER
En Syrie, un terroriste islamiste participe à une parade militaire le 30 juin 2014 dans la province de Raqqa (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Des islamistes auraient détourné des aides financières accordées par les autorités allemandes dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 pour financer des activités terroristes. La police berlinoise chiffre le montant à environ un million d'euros.

Dans un article publié le 14 mars, le quotidien allemand Die Welt rapporte que la police berlinoise soupçonne des individus, des mosquées et des associations islamistes d’avoir détourné des aides financières d’urgence distribuées aux entreprises pour faire face à l’épidémie de Covid-19. Une partie de ces aides aurait notamment contribué à financer le terrorisme dans plusieurs pays du Moyen-Orient. 

Selon la police berlinoise, qui dit avoir accumulé une centaine de preuves contre les fraudeurs, environ un million d’euros auraient été versés et utilisés par des islamistes et 250 000 euros auraient été saisis dans le cadre de plusieurs perquisitions. Une source policière citée par le journal allemand explique que dans certains cas, «il y a une suspicion de financement direct du terrorisme». Pour l'heure, le nombre de personnes interpellées dans le cadre de cette vaste opération policière n'a pas été communiqué. 

Pour démontrer leurs accusations, les autorités ont lancé une centaine d’enquêtes à travers le pays. Rien qu'à Berlin, les enquêtes, toujours en cours, concerneraient plus de 60 cas, dont plusieurs mosquées et des associations proches des milieux islamistes. Dans trois cas étudiés par la police locale, des éléments indiquent que ces aides ont notamment été utilisées pour soutenir le terrorisme dans des zones de guerre au Moyen-Orient. Ces fraudes pourraient exposer leurs auteurs à de lourde peine de prison, allant de cinq à dix ans.

D’après le quotidien allemand, les autorités ont cessé tout versement d’aides aux entreprises et associations soupçonnées d’avoir agi en ce sens.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»