La France classée 13e sur 15 par une étude mesurant la souffrance liée du Covid-19

La France classée 13e sur 15 par une étude mesurant la souffrance liée du Covid-19© BenoÎt TESSIER Source: AFP
Des étudiants font la queue devant un centre de distribution alimentaire à Paris, 11 février 2021 (image d'illustration)
Suivez RT France surTelegram

Un institut canadien a établi un indice de la détresse liée au Covid-19 prenant en compte l'état sanitaire, les réponses apportées par les gouvernements et la situation économique de 15 pays. La France finit 13e, devant le Royaume-Uni et l'Espagne.

Le 8 mars, l'Institut MacDonald-Laurier du Canada a publié une étude intitulée Covid Misery Index proposant un indice de la détresse liée au Covid-19. Celle-ci examine l'impact de la pandémie et les réponses apportées par les gouvernements de 15 pays développés. Parmi 16 mesures prises en compte figurent les hospitalisations et les décès dus au coronavirus, ou encore les restrictions à une vie normale et l'augmentation du chômage et de la dette publique. La Norvège finit en tête de ce classement et l'Espagne dernière, tandis que la France occupe la 13e place.

Le classement général est obtenu en agrégeant trois types de données : disease misery (prenant notamment en compte le nombre de morts et de cas par million d'habitants), response misery (sévérité des mesures prises par les pouvoirs publics, nombre de tests et ampleur de la vaccination) et economic misery (évolution du chômage, du PIB et de la dette publique).

La peloton de tête est composé de la Norvège, de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie. À l'autre bout de l'échelle se trouvent le Royaume-Uni et l'Espagne. La France finit quant à elle antépénultième, avec un score de 182,8, contre 220,58 pour l'Espagne, 71,6 pour la Norvège, et une moyenne de 147,02 pour l'ensemble des pays étudiés. Dans le détail, la France se classe 11e dans la catégorie disease misery, 13e dans response misery, et 12e dans economic misery.

Le co-auteur du rapport Richard Audas a commenté les résultats en ces termes : «Alors que le Canada [classé 11e] a été épargné par les pires ravages de la maladie, notre réponse à celle-ci a entraîné une grande détresse, largement imputable à des restrictions de libertés assez fortes et à un programme de vaccination qui a pris du retard». Un sentiment de «remède pire que la maladie» de plus en partagé par de nombreux citoyens, comme le montrent les manifestations s'opposant aux mesures anti-Covid qui ont eu lieu depuis quelque temps à Paris, Vienne, Berlin, Amsterdam, ou encore Madrid.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»