«On n'aurait aucune pitié à l'écraser» : Vladimir Poutine s'adresse aux criminels sur internet

«On n'aurait aucune pitié à l'écraser» : Vladimir Poutine s'adresse aux criminels sur internet© AFP / SPUTNIK / ALEXEY DRUZHININ
Vidéo
Le 4 mars 2021, le président russe, Vladimir Poutine, participe à une réunion avec des bénévoles de la campagne russe Nous sommes ensemble appelant à une solidarité nationale en période de pandémie.

Lors d'une réunion, Vladimir Poutine, a vivement condamné les agissements des criminels qui utilisent internet pour abuser de la confiance des enfants. En parlant «d'insectes» pour les désigner, le chef d'Etat a insisté sur sa fermeté sur ce sujet.

A l’occasion d’une réunion au Kremlin avec des participants de la campagne civique nationale «Nous sommes ensemble» qui vise à favoriser l’entraide et la solidarité entre les citoyens russes en période d'épidémie, le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, a condamné vertement les criminels qui utilisent internet pour abuser de la confiance des jeunes.

Lorsque les policiers entrent chez lui, il fait dans son froc, littéralement

Comme le rapporte l'agence de presse Tass, il a vivement fustigé les individus qui invitent les jeunes à violer la loi en participant à des manifestations illégales, ceux qui versent dans la pédopornographie ou le trafic de drogue ainsi que ceux qui poussent des adolescents au suicide. «Sur internet, nous avons affaire à de la pédopornographie, de la prostitution d’enfants, de la vente de drogues, où les enfants et les adolescents sont précisément ceux qui sont visés, on les pousse à traîner dans la rue et à se battre avec la police en prenant soin de rester cacher derrière eux», a-t-il déclaré. 

Auteur: RT France

Le chef d'Etat a ironisé sur le fait que lorsque la police «attrapait ces monstres», ils apparaissent bien différents que sur la toile : «Sur Internet, c'est un Rambo qui pousse une fille ou un gars à sauter d'un toit – et il élabore toute une conception qui l'amène à cela – mais lorsque les policiers entrent chez lui, il fait dans son froc, littéralement. C’est un salopard, vous comprenez, un insecte, on n'aurait aucune pitié à l'écraser». Il a ensuite conclu en regrettant que ces personnes parviennent «à organiser leurs activités de manière à profiter de tout cela, en affichant des publicités en plus d'autres choses». 

La campagne nationale «Nous sommes ensemble» rassemble des associations, des entreprises et des citoyens qui s’engagent à aider bénévolement ceux qui souffriraient particulièrement de l'épidémie de Covid-19. En préambule de cette réunion, Vladimir Poutine a remercié les participants pour leur année de travail, soulignant que 10 000 entreprises avaient rejoint le mouvement, et que cette initiative civique avait rassemblé 200 000 participants.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»