Espagne : ouverture d'enquête sur des propos antisémites tenus lors d'une manifestation fasciste

- Avec AFP

Auteur: RT France
Suivez RT France surTelegram

Le parquet de la région de Madrid a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des déclarations antisémites prononcées lors d'une manifestations rendant hommage à la division «División Azul» ayant combattu avec la Wehrmacht sur le front de l'Est.

Le 16 février 2021, le parquet de la région de Madrid a annoncé l'ouverture d'une enquête sur des déclarations antisémites prononcées lors d'une manifestation néo-nazie ayant eu lieu trois jours plus tôt dans la capitale. Selon les images diffusées sur les réseaux sociaux, quelque 300 personnes – certaines faisant le salut hitlérien – ont participé à ce rassemblement dans le cimetière madrilène de la Almudena. 

Cette manifestation – à laquelle a également participé un prêtre catholique – avait été organisée en hommage à la División Azul (la «Division bleue»), qui rassemblait près de 18 000 militaires volontaires espagnols envoyés par le régime franquiste pour se battre aux côtés l'armée nazie contre l'Union soviétique durant la Seconde Guerre mondiale. Le cimetière de la Almudena dispose d'un monument en mémoire aux morts de cette division devant lequel les manifestants ont déposé des fleurs.

Selon les images du rassemblement, une jeune femme vêtue de bleu aurait prononcé des phrases de nature antisémite, telles que «l'ennemi sera toujours le même, avec des masques différents : le juif», ou encore «le juif est le coupable». Le parquet de la région de Madrid a annoncé dans un communiqué l'ouverture d'une «enquête pénale pour rassembler des informations sur ces proclamations antisémites», qui pourraient constituer «un délit relatif à l'exercice des droits fondamentaux et des libertés publiques».

«Il est inadmissible que des manifestations antisémites aussi graves puissent rester impunies», a déclaré Isaac Benzaquén, président de la Fédération des communautés juives d'Espagne. Le pays compte environ 40 000 habitants de confession juive. L'ambassade d'Israël en Espagne s'est quant à elle unie aux condamnations en dénonçant des déclarations «répugnantes».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»