Un élu portugais attribue le succès des vaccins en Israël à la «domination financière juive»

Un élu portugais attribue le succès des vaccins en Israël à la «domination financière juive»© Amir Cohen Source: Reuters
Cliché pris en Israël le 4 février 2021 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Rodrigo Sousa e Castro du Parti social-démocrate (PSD) a évoqué via un tweet la «domination financière juive» provoquant le courroux de l'ambassade d'Israël à Lisbonne. L'élu a depuis été exclu de son parti.

L'élu portugais Rodrigo Sousa e Castro a expliqué le 5 février 2021 dans un tweet la réussite de la campagne vaccinale israélienne contre le Covid-19 par «la domination financière juive», rapporte l'agence de presse Jewish Telegraphic Agency.

«Les Juifs, alors qu'ils dominent le monde fiscal, ont acheté les vaccins qu'ils voulaient», a écrit l'élu local de Lisbonne, ajoutant que «c'est en quelque sorte une revanche historique. Je ne dirai rien d’autre avant que les bulldogs sionistes ne bondissent».

L'élu a été exclu quelques jours plus tard du Parti social-démocrate (PSD), deuxième force politique du pays. Ses propos ont notamment provoqué l'indignation de l'ambassade d'Israël à Lisbonne. «En matière de médecine, nous n'excluons ni les antisémites primitifs ni les racistes ignorants, même si leur présent n'est pas aussi glorieux que leur passé», a notamment répondu Raphael Gamzou, l'ambassadeur d'Israël au Portugal.

Rodrigo Sousa e Castro a par la suite supprimé son tweet, qu'il a jugé «offensant». Porte-parole des officiers militaires qui avaient mis fin à la dictature de Salazar en 1974, il s'est justifié le 11 février sur Twitter en expliquant que son tweet effacé concernait le «sionisme et ses crimes en Palestine», ce qui avait contrarié les «sion-nazis». Il a également posté une photo de lui serrant la main de l'ancien président de l'Autorité palestinienne Yasser Arafat.

A la suite de cette affaire, le Parti social-démocrate, qui a été fondé en 1974 par les leaders de la révolution des Œillets, a déposé le 11 février un projet de résolution au Parlement portugais, soulignant le fait que «la parole antisémite avec de sérieuses insinuations se propage» dans le pays, rapporte encore l'agence de presse israélienne.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix