Israël assure que le Golan restera israélien après les déclarations de Washington

Israël assure que le Golan restera israélien après les déclarations de Washington© MENAHEM KAHANA Source: AFP
Eolienne au milieu de vignes près de la colonie israélienne d'El Rom sur le plateau du Golan annexé par Israël (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

En réponse au nouveau Secrétaire d'Etat américain qui a estimé que la position des Etats-Unis sur le statut du Golan pouvait évoluer avec le temps, Israël a réaffirmé que le plateau annexé en 1981 restera israélien.

Israël a balayé l'idée de tout compromis sur le statut du plateau du Golan. Ce territoire occupé depuis 1967 et annexé en 1981 par l'Etat hébreu «restera israélien», a déclaré le 9 février le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou en réponse au secrétaire d'Etat américain Anthony Blinken qui avait laissé entendre plus tôt que le soutien américain au contrôle du Golan par Israël n'était pas immuable.

Avec le temps, si la situation change en Syrie, c'est quelque chose que nous étudierons

La veille, le nouveau Secrétaire d'Etat de l'administration Biden avait déclaré sur la chaîne américaine CNN que le Golan était «très important pour la sécurité d'Israël» mais que «les questions de légalité [étaient] d'un autre ordre».

«Avec le temps, si la situation change en Syrie, c'est quelque chose que nous étudierons», avait-il relevé, précisant au passage que Joe Biden n'avait pas parlé au Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou depuis son arrivée à la Maison Blanche le 20 janvier.

Rupture avec la politique de Donald Trump ? 

Donald Trump, qui fut qualifié en janvier 2020 par Benjamin Netanyahou de «plus grand ami qu’Israël a jamais eu» après la présentation de son plan de paix pour le Moyen-Orient, a signé en mars 2019 un décret reconnaissant officiellement la souveraineté d'Israël sur la partie occupée du Golan syrien.

En signe de gratitude Benjamin Netanyahou avait annoncé le 12 mai de la même année qu'une nouvelle colonie israélienne du plateau porterait le nom du «président Trump». La communauté internationale n'a jamais reconnu cette annexion. 

Environ 18 000 Syriens appartenant à la communauté druze – dont la plupart refusent la citoyenneté israélienne – vivent toujours dans le Golan occupé, où se sont installés quelque 20 000 colons israéliens dans 33 colonies de peuplement. 

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»