«Qui s'éloigne de qui ?» : Sergueï Lavrov répond aux inquiétudes de Josep Borrell

«Qui s'éloigne de qui ?» : Sergueï Lavrov répond aux inquiétudes de Josep Borrell© Handout / RUSSIAN FOREIGN MINISTRY / AFP
Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell et le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov à Moscou le 5 février 2021.
Suivez RT France surTelegram

En réponse à une publication de Joseph Borrell dans laquelle il estimait que «l’Europe et la Russie s’éloignent l’une de l’autre», Serguei Lavrov a rappelé que Moscou, contrairement à Bruxelles, s'attelait à renforcer leur coopération.

Alors que le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell, de retour d'une visite à Moscou, a estimé le 7 février que «l’Europe et la Russie s’éloignent l’une de l’autre», le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, dans un communiqué diffusé sur son site le 8 février, a au contraire rapporté avoir «évoqué précisément l’importance de renforcer les relations entre la Russie et l’UE de manière systématique».

C'est peut-être l’Union européenne qui s'éloigne de la Russie, de la langue et de la culture russes

«J’ai rappelé qu’en 2014, l’Union européenne avait elle-même ruiné l’architecture des liens multiformes avec notre pays qui avaient été établis pendant des années. Je tiens à rappeler que c’est le soutien au coup d’Etat anticonstitutionnel en Ukraine marqué par des sentiments manifestement anti-russes, anti-Russie, par l’Union européenne qui en a été la cause première», a expliqué Sergueï Lavrov. Pour ce dernier, «une question raisonnable se pose : "Qui s’éloigne de qui ?" C'est peut-être l’Union européenne qui s'éloigne de la Russie, de la langue et de la culture russes ?»

Revenant sur l'entretien qu'il a eu avec le chef de la diplomatie de l'UE le 5 février, le ministre russe a expliqué qu'au cours de la réunion à Moscou, «nous avons convenu le renforcement de la coopération dans les domaines suivants : la santé, la science et les technologies, le changement climatique». «Si on ajoute le domaine traditionnel clé qu’est la coopération énergétique, l’ordre du jour est assez chargé et mutuellement bénéfique, à moins qu’il ne soit sacrifié sur l’autel des jeux géopolitiques», a encore précisé Sergueï Lavrov.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»