Israël : des juifs orthodoxes défient à nouveau les autorités pour les funérailles d’un rabbin

Sans autorisation, des milliers de juifs orthodoxes se sont réunis le 7 février à Bnei Brak pour assister aux funérailles du rabbin Chaim Meir Rosner. Depuis plusieurs mois les heurts se succèdent entre la communauté juive orthodoxe et les autorités.

Des milliers de juifs orthodoxes se sont réunis le 7 février 2021 dans la ville israélienne de Bnei Brak pour assister aux funérailles du rabbin Chaim Meir Wosner, décédé des suites du coronavirus.

Pour encadrer cette manifestation qui n'avait pas l'aval des autorités, la police a érigé plusieurs barrières afin de contenir la foule et orienter le passage des manifestants mais celles-ci ont été renversées, ce qui a conduit à des échauffourées entre certains manifestants et des officiers présents sur les lieux. 

Plusieurs manifestants ont en effet arraché les barrières et tenté de se frayer un passage face à des policiers qui essayaient de les repousser. Comme en témoignent les images de Ruptly, de nombreux participants ne respectaient pas la distanciation sociale et certains ne portaient pas de masques.

La chaîne de télévision internationale israélienne i24news rapporte que la police s'était pourtant entretenue plus tôt avec des rabbins de haut rang afin d'empêcher les rassemblements de masse similaires à ceux qui ont eu lieu lors de funérailles ultra-orthodoxes la semaine dernière. Ces tentatives de négociation n'ont pas abouti et des milliers d'ultra-orthodoxes se sont tout de même rendus à ces obsèques.

Des rassemblements et des échauffourées fréquents depuis plusieurs mois

Critiquant le laxisme des autorités et s'adressant au gouvernement, l'homme politique israélien Yair Lapid, dirigeant du mouvement d'opposition Yesh Atid, s'est demandé sur Twitter : «Pourquoi n'avez-vous pas empêché ces funérailles ?»

Cette scène de rassemblement est similaire à d'autres observées récemment en Israël malgré les contraintes et restrictions imposées par les autorités pour lutter contre le Covid-19.

Le mois dernier, des dizaines de milliers de personnes ultra-orthodoxes en deuil ont assisté aux funérailles du rabbin Meshulam David Soloveitchik et du rabbin Yitzhak Scheiner, deux hommes morts le même jour, tous deux après avoir contracté le coronavirus.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»