Belgique : les voyages «non essentiels» hors des frontières bientôt interdits

- Avec AFP

Belgique : les voyages «non essentiels» hors des frontières bientôt interdits© FRANCOIS LENOIR Source: Reuters
La Belgique se protège de l'extérieur pour lutter contre le Covid-19 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

La Belgique, inquiète de la contagiosité du variant britannique du coronavirus, a décidé d'interdire les voyages «non essentiels» vers et hors de son territoire – y compris à l'intérieur de l'espace Schengen – pour tout le mois de février.

La Belgique met en place de nouvelles mesures contre le Covid-19 à partir du 27 janvier et jusqu'au 1er mars, en bannissant les voyages «non essentiels». «Nous n'allons pas construire un mur autour de la Belgique, nous pouvons aller dans d'autres pays mais uniquement pour des raisons essentielles», a déclaré le 22 janvier en début de soirée le Premier ministre Alexander De Croo.

Le dirigeant libéral flamand s'exprimait en conférence de presse à l'issue d'une réunion du gouvernement, associant les chefs des exécutifs régionaux, pour faire le point sur l'épidémie. Alexander De Croo a pointé du doigt les variants du virus «nettement plus contagieux» en circulation en Europe. D'où la nécessité selon lui de «construire des remparts, des lignes de défense».

Principale mesure pour les Belges : ils ne seront autorisés à sortir des frontières que pour des raisons impérieuses (exercice d'une coparentalité, traitement médical, motif professionnel justifié). Les voyages de loisirs ou d'agrément sont interdits : «Il y aura des contrôles aux frontières avec des amendes.», a affirmé à la chaîne de télévision RTBF l'ex-Premier ministre Elio Di Rupo, président de la région wallonne.

En interdisant les déplacements non essentiels à l'étranger (y compris à l'intérieur de l'espace de libre circulation Schengen), la Belgique prend les devants par rapport aux recommandations de l'UE. A l'issue d'un sommet des dirigeants des Vingt-Sept le 21 janvier au soir, l'Union européenne avait appelé à éviter les voyages d'agrément face à une situation sanitaire jugée «très grave».

Depuis presque trois mois, la Belgique est partiellement confinée, avec les écoles ouvertes mais de multiples secteurs d'activité fermés (cafés, restaurants, salles de spectacles, de sport, etc.).

Auteur: RT France

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix