Impeachment : Trump juge la procédure démocrate «totalement ridicule»

- Avec AFP

Impeachment : Trump juge la procédure démocrate «totalement ridicule»© CARLOS BARRIA Source: Reuters
Trump s'apprêtant à décoller pour le Texas depuis le Maryland le 12 janvier.

Avant une visite au Texas, Donald Trump est revenu sur la procédure de destitution voulue par des élus démocrates, la jugeant «ridicule» et estimant qu’elle causait «une immense colère» chez ses partisans. «Je ne veux pas de violence», a-t-il dit.

Donald Trump a jugé le 12 janvier que la procédure d'«impeachment» sur le point d'être lancée contre lui par les démocrates était «totalement ridicule» et provoquait «une immense colère» chez ses partisans, lors d'une de ses rares prises de parole depuis les violences au Capitole et la suppression de ses comptes principaux sur les réseaux sociaux. 

Le président américain, qui est sous le coup d'une deuxième procédure de destitution historique, dont l'acte d'accusation sera examiné le 13 janvier par la Chambre des représentants, a en outre précisé qu'il ne souhaitait «pas de violences» dans un pays en proie à de vives tensions. Donald Trump s'exprimait devant des journalistes avant son départ pour Alamo, dans le sud du Texas.

Un discours «tout à fait convenable»

Le président américain est par ailleurs revenu sur le discours aux manifestants le 6 janvier devant le Capitole de Washington et en particulier sa «dernière phrase», et a assuré qu'il était «tout à fait convenable».

Il a en outre déclaré que la décision des réseaux sociaux, dont Twitter, de supprimer ses comptes était «une erreur catastrophique» : «Je pense que les Big Tech font une chose horrible pour et à notre pays, et je pense que cela s'avèrera une erreur catastrophique pour eux. Ils divisent et sèment la discorde.» La plateforme – qui a bloqué le compte du président américain, l'accusant d'avoir encouragé ses partisans à perturber la certification de la victoire du démocrate Joe Biden par le Congrès – a depuis entrepris une véritable purge, supprimant plus de 70 000 comptes, notamment liés à la mouvance QAnon.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»