«Le délai est extrêmement court» pour destituer Trump, selon Frédéric Encel

Suivez RT France surTelegram

D'ici au 20 janvier il semble difficile que la procédure de destitution du président puisse aboutir selon le géopolitologue Frédéric Encel. Les enjeux ne seraient-ils pas les prochaines élections de mi-mandat et la présidentielle de 2024 ?

A la suite de l'intrusion de partisans de Donald Trump dans le Capitole, des personnalités du parti démocrate ont appelé à démettre le président Donald Trump de ses fonctions. Cela au moyen du 25e amendement de la Constitution des Etats-Unis, selon lequel le vice-président peut devenir président par intérim en cas d'incapacité du chef de l'Etat.

Pour Frédéric Encel, il est peu probable que Donald Trump ne termine pas son mandat. Cette procédure de destitution a aussi pour objectif de l'empêcher de se présenter à de futures élections. Pour RT France le géopolitologue nous livre son analyse.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram
En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»