Allié de LREM au parlement européen, un eurodéputé lituanien épinglé pour des propos homophobes

Allié de LREM au parlement européen, un eurodéputé lituanien épinglé pour des propos homophobes© Petras Malukas Source: AFP
Le député européen Viktor Uspaskich

Renaissance, la délégation française du groupe Renew Europe (dont fait partie LREM) au Parlement européen, a demandé la suspension de Viktor Uspaskich pour des propos sur Facebook dans lesquels il assimilait les gays à des «pédés» et des «déviants».

Le président du Parti du travail lituanien (centriste) et député européen Viktor Uspaskich s'est attiré les foudres de certains de ses alliés, dont le groupe Renaissance, qui comprend notamment les députés macronistes, UDI et Modem. En cause, des propos virulents à l'encontre des homosexuels tenus dans une vidéo publiée sur Facebook le 10 janvier. Viktor Uspaskich y affirmait : «Aujourd'hui, dans certains pays européens, il est dangereux de dire que vous avez une orientation naturelle [hétérosexuelle]. Je ne veux pas que mes prises de position à la télévision, où mes lives sur Facebook soient commentés par des "pédés", parce que ce ne sont pas des directs pour eux.».

Et l'eurodéputé de préciser sa position : «Je parle exactement des "pédés", des déviants. Ceux à qui le destin a donné cette vie, ce n’est pas de leur faute si c’est leur désir de se sentir comme une femme dans les vêtements d’un homme, la plupart de ces gens ne font pas de publicité. Mais ceux qui fourrent leur bite sous des jupes, puis vont dans la rue pour crier, sont des "pédés", des déviants. Ça ne devrait pas être toléré», a-t-il notamment déclaré d'après les traductions en anglais de ses propos publiés dans une pétition en ligne contre lui.

Tollé chez ses alliés français

Des propos dénoncés sur Twitter par l'eurodéputée lituanienne membre du Parti populaire européen (droite) Ausra Maldeikiene : «Un député européen lituanien a décidé de sortir une vidéo écœurante pleine de propos homophobes, qualifiant ses concitoyens de "déviants" qui "fourrent leur bite sous des jupes". Renew Europe, allez-vous tolérer ca ?».

La délégation de députés européens français au sein du groupe Renew Europe, Renaissance, a pour sa part réagi : «Nous les condamnons avec la plus grande fermeté et demandons qu'une procédure d'exclusion soit enclenchée.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»