Etats-Unis : trois nouvelles arrestations suite à l'intrusion au Capitole

Etats-Unis : trois nouvelles arrestations suite à l'intrusion au Capitole© Win McNamee Source: Gettyimages.ru
Jake Angeli au Capitole de Washington, le 6 janvier.
Suivez RT France surTelegram

Le «chaman QAnon» ou encore l'homme qui avait volé le pupitre de Nancy Pelosi ont été interpellés, et sont poursuivis pour intrusion dans un bâtiment fédéral et trouble à l'ordre public. Aucun chef d'inculpation ne fait référence à une insurrection.

Le département de la Justice américain a annoncé le 9 janvier 2021 que trois hommes avaient été inculpés par le tribunal fédéral du district de Columbia en lien avec l'intrusion au Capitole de Washington survenue le 6 janvier 2021.

Parmi eux, Jacob Anthony Chansley, qui se fait appeler Jake Angeli, est poursuivi pour avoir sciemment pénétré de façon violente dans un bâtiment à l'accès restreint, et pour troubles à l'ordre public. Il a été interpellé et se trouve actuellement en détention. Bonnet à fourrure et à cornes, tatouages sur un torse nu et drapeau américain peint sur le visage, Jake Angeli était rapidement devenu l'un des symboles de la «prise» du Capitole.

Le natif de l'Arizona, qui est acteur et doubleur, jouit d'une petite notoriété dans son Etat d'origine. Partisan de la théorie de Q – il se surnomme lui-même comme le «chaman QAnon», – il a par le passé participé à des rassemblements pro-Trump, et contre les mesures de confinement.

Les dossiers seront examinés par le FBI

Adam Johnson, 36 ans, a été arrêté et inculpé pour les mêmes motifs que ce dernier, ainsi que pour le vol de biens appartenant au gouvernement. Sur de nombreuses photos diffusées sur les réseaux sociaux, on voit Adam Johnson tout sourire en train de porter le pupitre de la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi.

Arrêté, Adam Johnson est actuellement en détention dans le comté de Pinellas en Floride, Etat d'où il est originaire.

Enfin, tout comme Jake Angeli et Adam Johnson, Derrick Evans est poursuivi pour avoir sciemment pénétré de façon violente dans un bâtiment à l'accès restreint et pour troubles à l'ordre public. Derrick Evans, récemment élu à la Chambre des délégués de Virginie-Occidentale, avait diffusé en direct sur sa page Facebook une vidéo de lui-même rejoignant la foule et l'encourageant à entrer dans le Capitole. Il a lui aussi été arrêté et placé en détention. Le département de la Justice précise que les trois hommes sont actuellement poursuivis par le bureau du procureur des Etats-Unis du district de Columbia et que leurs dossiers seront examinés par le FBI.

Les autorités américaines avaient annoncé la veille l'inculpation de quinze autres personnes suite à l'intrusion au Capitole, dont l'homme photographié dans le bureau de la démocrate Nancy Pelosi. Aucun chef d'inculpation ne fait toutefois référence à une «insurrection» ou «incitation à la violence», et des poursuites de ce type ne sont pas envisagées à ce stade, avait fait savoir lors d'un point-presse Ken Kohl, du bureau du procureur fédéral de Washington.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix