Indonésie : contact perdu avec un Boeing 737, 62 personnes à bord

- Avec AFP

Indonésie : contact perdu avec un Boeing 737, 62 personnes à bord© REUTERS/Karen Ducey
Un Boeing 737 MAX (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le ministère indonésien des Transports a fait savoir que le contact avait été perdu avec un Boeing 737 sur un vol intérieur. 62 personnes se trouvaient à bord, selon le ministère.

La compagnie indonésienne Sriwijaya Air a perdu le contact avec un Boeing 737 peu après son décollage de la capitale Jakarta, le 9 janvier 2021, a annoncé le ministère des Transports. Selon cette même source, 62 personnes se trouvaient à bord.

«Un appareil de Sriwijaya Air reliant Jakarta à Pontianak» sur l'île de Bornéo «a perdu le contact» peu après 14h40 locales (8h40 heure française), a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère des Transports, Adita Irawati.

Le vol parti de l'aéroport international de Jakarta Soekarno-Hata dure normalement 90 minutes jusqu'à Pontianak, mais il a disparu des radars quelques minutes après le décollage alors qu'il survolait la mer de Java.

«Moins de quatre minutes» de vol, selon FlightRadar24

Selon les données du site Internet FlightRadar24, l'appareil a atteint une altitude de près de 11 000 pieds (3 350 mètres) avant de chuter à 250 pieds. Il a alors perdu le contact avec la tour de contrôle.

«Le vol Sriwijaya Air SJ-182 a perdu plus de 10 000 pieds en moins de quatre minutes après son départ de Jakarta», a précisé le site aéronautique sur son fil Twitter officiel.

Des pêcheurs interrogés sur la chaîne de télévision Kompas ont dit avoir trouvé des débris dans la zone des 1 000 îles, au large de la capitale, mais il n'y a eu aucune information officielle sur leur origine.

La compagnie à bas coût a indiqué mener des investigations, ainsi que les secours.  

En octobre 2018, 189 personnes sont mortes dans le crash d'un Boeing 737 MAX qui s'était abîmé dans la mer de Java quelque 12 minutes après le décollage.

Cet accident et un autre impliquant le même modèle en Ethiopie ont été attribués à des défauts techniques. Le constructeur aéronautique américain a écopé cette semaine d'une amende de 2,5 milliards de dollars pour avoir induit les autorités en erreur lors du processus d'approbation de l'appareil.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»