Indonésie : premier crash de l'histoire d'un Boeing 737 MAX 8, 189 personnes «probablement» mortes

Indonésie : premier crash de l'histoire d'un Boeing 737 MAX 8, 189 personnes «probablement» mortes© Antara Foto/PT Pertamina/Handout Source: Reuters
Des débris du Boeing 737 MAX sont examinés après son crash.
Suivez RT France surTelegram

Les autorités indonésiennes ont confirmé le crash d'un Boeing de la compagnie low-cost indonésienne Lion Air, qui transportait 189 personnes. L’appareil a fini sa trajectoire dans la mer de Java, peu après son décollage de Jakarta.

Tôt dans la matinée du 29 octobre, un avion de la compagnie low-cost Lion Air s'est abîmé en mer de Java alors qu'il effectuait le vol JT610, trajet domestique au départ de la capitale indonésienne, Jakarta, à destination de Pangkal Pinang. Les 189 personnes à son bord, passagers et équipage compris, pourraient avoir trouvé la mort dans ce qui est le premier crash de l'histoire de l'avion américain Boeing 737 MAX 8.

C'est en tout cas ce qu'a estimé le directeur opérationnel des services de secours indonésiens, Bambang Suryo Aji. Au cours d'un point presse, ce dernier a affirmé : «[Les sauveteurs ont retrouvé] des restes humains qui n'étaient plus intacts, et cela fait plusieurs heures, donc il est probable que les 189 personnes [à bord] soient mortes.»

Le site de suivi des vols Flightradar montre la distance parcourue par l'appareil, sa trajectoire s'achevant au large des côtes.

Indonésie : premier crash de l'histoire d'un Boeing 737 MAX 8, 189 personnes «probablement» mortes© Flightradar24
Capture d'écran du site Flightradar24 montrant la trajectoire de l'avion avant son crash.

Citant les propos de Yusuf Latif, le porte-parole de l'agence chargée des recherches, l'AFP a confirmé que les équipes étaient «toujours en train de chercher les restes de l'appareil» dans une zone où la profondeur est estimée à entre 30 à 40 mètres.

Sindu Rahayu, directeur général de l'aviation civile au ministère des Transports, a pour sa part confirmé l'enregistrement de 178 passagers à bord de l'avion, dont un enfant et deux nourrissons. «L'avion avait demandé à revenir à sa base avant de finalement disparaître des radars», a-t-il ajouté. Le contact entre l'appareil et le contrôle aérien s'est interrompu vers 6h30 du matin, heure locale.

Le Boeing 737 MAX 8 fait partie de la quatrième génération de la famille 737, il peut accueillir à son bord jusqu'à 200 personnes. La flotte de la compagnie indonésienne Lion Air disposait jusqu'au jour du crash de huit modèles de ce type en service et avait 184 commandes en cours.

Lire aussi : Afrique de Sud : un crash d'avion filmé de l'intérieur par un passager (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix