L'Église orthodoxe russe dit ne pas chercher l'interdiction de l'IVG mais s'oppose au remboursement

L'Église orthodoxe russe dit ne pas chercher l'interdiction de l'IVG mais s'oppose au remboursement© Kirill Kallinikov Source: Sputnik
Une femme avec un enfant devant une église à Moscou
Suivez RT France surTelegram

L'Eglise orthodoxe russe n'insiste pas sur une interdiction totale de l'avortement, sa position officielle étant «plus flexible», selon une nouvelle déclaration, mais l'avortement ne doit pas être couvert par l'assurance maladie, estime-t-elle.

Vladimir Legoïda, président du Département synodal des relations de l'Église avec la société et les médias du Patriarcat de Moscou, a déclaré, lors d'une interview accordée à la chaine russophone RTVI basée à New York, que l'Eglise orthodoxe russe ne s'opposait pas totalement à la pratique de l'avortement. «Nous adoptons une position plus souple et plus flexible en la matière : nous exigeons que [l'avortement] soit retiré de la caisse d'assurance maladie obligatoire», a-t-il déclaré. Le Fonds d'assurance médicale obligatoire est un programme public financé par les contribuables qui garantit des soins médicaux gratuits pour différentes maladies. 

Legoïda avait précédemment évoqué le droit des médecins de refuser d'exécuter l'avortement pour des raisons religieuses. «L'Église a répété à plusieurs reprises que les médecins qui, en raison de leurs croyances religieuses ou de leurs convictions internes, ne veulent pas pratiquer l'avortement, devraient pouvoir le refuser», a écrit Legoïda sur Telegram en novembre.

Le chef de l'Église orthodoxe russe, le patriarche Kirill, a précédemment qualifié l'avortement de pratique pécheresse, estimant que mettre fin à une grossesse en raison d'une anomalie découverte est aussi «criminel». Selon lui, l'avortement ne devrait pas être une simple option parce qu'un embryon «pourrait ne pas devenir un bon joueur de football, ou un bon avocat, ou une personne très forte et en bonne santé».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix