«Délire de persécution», «symptômes de mégalomanie» : Moscou répond à Alexeï Navalny

- Avec AFP

«Délire de persécution», «symptômes de mégalomanie» : Moscou répond à Alexeï Navalny© Dimitar DILKOFF Source: AFP
L'opposant russe Alexeï Navalny se tient près des agents des forces de l'ordre dans un couloir du centre d'affaires qui abrite le bureau de sa Fondation anti-corruption (FBK), à Moscou le 26 décembre 2019 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

A la suite de la publication par Alexeï Navalny d'une conversation censée impliquer les services de sécurité russes dans son empoisonnement, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a estimé que celui-ci souffrait d'un «délire de la persécution»

Au lendemain de la publication par Alexeï Navalny d'une conversation censée impliquer les services de sécurité russes dans son empoisonnement, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a estimé le 22 décembre 2020 que l'opposant russe souffrait d'un «délire de la persécution».

«Je me permets d'exprimer une opinion personnelle : le malade souffre manifestement d'un délire de la persécution et […] de certains symptômes de mégalomanie», a déclaré à la presse Dmitri Peskov.

Pour le porte-parole du Kremlin, de telles publications «ne peuvent certainement pas discréditer le FSB». «Le FSB a un rôle très important : il nous protège contre le terrorisme […] et le fait bien et de manière efficace», a-t-il ajouté.

Opposant politique, Alexeï Navalny a affirmé le 21 décembre avoir piégé au téléphone un agent des services de sécurité russes (FSB) pour lui faire admettre l'organisation de son empoisonnement cet été en Sibérie.

Il a publié sur son blog l'enregistrement de cette conversation avec Konstantin Koudriavtsev, présenté comme un expert en armes chimiques travaillant pour le FSB. Toutefois, Alexeï Navalny n'a pas apporté de preuve de l'identité de son interlocuteur.

De son côté, le FSB a dénoncé dans la foulée une «falsification» et une «provocation».

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix