«La mère est une femme, le père est un homme» : la Hongrie adopte plusieurs mesures conservatrices

- Avec AFP

«La mère est une femme, le père est un homme» : la Hongrie adopte plusieurs mesures conservatrices© Bernadett Szabo Source: Reuters
Illuminations de Noël à Budapest le 12 décembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Afin de «protéger l'enfant contre les possibles interférences idéologiques ou biologiques», la notion traditionnelle de «genre» ainsi que l'interdiction d'adopter pour les couples de même sexe sont désormais inscrites dans la Constitution hongroise.

Le Parlement hongrois a adopté le 15 décembre plusieurs textes jugés conservateurs visant à protéger la structure familiale traditionnelle, l'un inscrivant la notion traditionnelle de «genre» dans la Constitution, l'autre interdisant de facto l'adoption aux couples de même sexe.

L'éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l'identité constitutionnelle et la culture chrétienne [du pays]

«La mère est une femme, le père est un homme», selon un amendement approuvé

«La mère est une femme, le père est un homme», décrète un amendement à la charte fondamentale approuvé grâce au soutien des députés de la majorité, selon le site officiel de l'Assemblée hongroise.

Ce texte définit le sexe comme étant uniquement celui de la naissance, et ajoute : «L'éducation est assurée conformément aux valeurs fondées sur l'identité constitutionnelle et la culture chrétienne [du pays].»

Dans son argumentaire, le gouvernement justifie cet amendement par la nécessité de «protéger l'enfant contre les possibles interférences idéologiques ou biologiques» du monde occidental moderne. 

Le Parlement a en outre voté une loi autorisant seulement les couples mariés à adopter des enfants, ce qui exclut en pratique les homosexuels qui n'ont pas le droit de s'unir en Hongrie. Des dérogations peuvent être accordées dans des cas exceptionnels.

Depuis le mois de mai, il est déjà légalement interdit d'inscrire un changement de sexe à l'état civil dans ce pays d'Europe centrale, membre de l'Union européenne (UE).

Viktor Orban, en lutte pour la défense des «valeurs chrétiennes» traditionnelles

Dans cette lutte pour la défense des «valeurs chrétiennes» traditionnelles, le Premier ministre hongrois Viktor Orban a été récemment affecté par l'affaire Jozsef Szajer. Ce proche du Premier ministre, eurodéputé de longue date, avait été surpris fin novembre dans une soirée libertine gay, suscitant un tollé de l'opposition et de la presse indépendante contre l'hypocrisie du pouvoir hongrois.

Par ailleurs, différentes organisations internationales (ONU, Conseil de l'Europe, OSCE, UE) accusent régulièrement le chef du gouvernement de bafouer les valeurs européennes. Par le passé, la Hongrie a été condamnée par la justice européenne pour le non respect de ses engagements et de la primauté du droit communautaire sur les législations nationales.

Dans ce contexte tendu, Viktor Orban a annoncé son intention de déposer un recours contre la mise en place d'un nouveau mécanisme liant le versement de fonds européens au respect de l'Etat de droit.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix