«Ce n'est pas fini» : Trump croit toujours en sa réélection avant le vote du collège électoral

«Ce n'est pas fini» : Trump croit toujours en sa réélection avant le vote du collège électoral© Danny Wild Source: Reuters
Donald Trump, le 12 décembre 2020 à New York (Etats-Unis) (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Le président Donald Trump continue de croire en sa réélection et dénonce «une élection truquée» à la veille de la réunion du collège électoral censée désigner officiellement Joe Biden président élu des Etats-Unis.

Le 13 décembre 2020, à la veille du vote du collège électoral censé désigner le futur président des Etats-Unis, le président américain Donald Trump y croit toujours. «Ce n'est pas fini», a déclaré sur Fox News l'actuel locataire de la Maison Blanche. Le collège électoral, qui devrait désigner Joe Biden vainqueur du scrutin selon les projection des médias américains, est dénoncé par Donald Trump qui a prévenu qu'il continuerait à chercher des voies légales pour inverser le résultat des élections.

Le président américain a pointé «les nombreux cas locaux» de fraude affirmant qu'il avait gagné la Pennsylvanie, le Michigan et la Géorgie, tout en notant qu'il avait un cas de fraude en cours d'analyse dans le Wisconsin.

Interrogé au sujet du vote du collège électoral, Donald Trump a reconnu qu'il manquait de temps pour inverser la tendance par la voie légale : «Ils nous laissent très peu de temps. Mais nous les avons surpris, comme vous le savez, en train de manipuler des bulletins de vote frauduleux, en train jeter des bulletins de vote, en faisant tant de choses auxquelles personne ne pourrait même croire.» Le président républicain a affirmé qu'il y avait des votes exprimés au nom de personnes décédées et que «des dizaines de milliers de bulletins de vote» avaient été pris en compte illégalement avant de dénoncer «une élection truquée» par les «militants démocrates locaux» qui ont «déjoué» leurs homologues républicains. Des accusations qui sont niées en bloc par le candidat démocrate.

Donald Trump critique la Cour suprême

«Ce n'était pas comme une élection serrée», a insisté le concurrent de Joe Biden avant de préciser son propos.

Le président américain s'est également dit déçu du rejet par la Cour suprême du recours porté par le Texas.

Dans un message diffusé sur Twitter dans la soirée, Donald Trump a assuré que les votes «ne peuvent être certifiés» en raison des nombreuses allégations de «fraudes».

Donald Trump est donné largement perdant de l'élection présidentielle selon les résultats de l'élection, tous certifiés par les Etats qui assurent 306 grands électeurs à Joe Biden et 232 pour Donald Trump. Le vote du collège électoral le 14 décembre doit se solder par l'officialisation du vainqueur du scrutin, alors que le président sortant a multiplié les recours en justice (pour la plupart rejetés) contre ce qu'il affirme être des «fraudes».

Mais une partie significative des Américains semblent soutenir Donald Trump dans ses démarches : un tiers des Américains penseraient que Joe Biden doit sa victoire à des fraudes, un chiffre qui monte à 77% chez les électeurs de Donald Trump, selon un sondage de l'université Monmouth cité par l'AFP le 13 décembre.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix